AISLF

Appels à communications

L’École primaire au XXIe siècle

15 janvier 2021

Dans le cadre d’un colloque international, organisé par le laboratoire EMA (CY Cergy Paris Université), qui se tiendra à Cergy du 12 au 14 octobre 2021, un appel à communications est lancé sur le thème : « L’École primaire au XXIe siècle ».

Date limite de soumission des propositions : 15 janvier 2021

Thématique
Tandis que la recherche est convoquée, dans les discours politiques et médiatiques, pour créditer ou pour disqualifier des orientations pédagogiques et didactiques parfois contradictoires, la formation des enseignants et les modalités d’enseignement/apprentissage continuent de susciter des débats importants. L’école primaire fait l’objet d’évolutions et d’attentes qui, à l’heure du numérique et des évaluations internationales, interrogent la posture de l’enseignant, son rôle, ses responsabilités, son expertise. Dans ce contexte, il parait nécessaire de dresser l’état de la recherche qui, dans différentes spécialités, s’intéresse à l’école maternelle et élémentaire.
Cinq axes de travail structureront les échanges scientifiques :
- Savoirs scolaires ;
- Processus et dispositifs ;
- Institutions en contextes ;
- Alternatives en (et) débats ;
- Recherche et formation.

Modalités de soumission des propositions
Les propositions doivent être déposées en ligne sur le site du colloque, avant le 15 janvier 2021.
Sept types de contributions sont possibles :
- une communication affichée (poster) ;
- une communication orale en atelier, selon le format suivant : 20 mn de présentation et 10 mn d’échanges ;
- un symposium court (3 communications + discutant) ou long (6 communications + discutant/s). Chaque symposium s’inscrira dans l’un des axes de travail. Il présentera des regards croisés issus d’au moins 2 équipes de recherche différentes. Le coordonnateur de symposium réunira l’ensemble des communications de son symposium, puis en présentera la problématique et le déroulement dans un texte supplémentaire, en adoptant le format de communication demandé ;
- une communication pouvant être présentée dans un forum d’expériences professionnelles décrivant une expérimentation menée par une équipe pédagogique d’école ou un mouvement éducatif ;
- une communication pouvant être présentée dans un forum d’expériences professionnelles décrivant un scénario de formation en master MEEF ou en formation continue ;
- un symposium recherche-formation préparé par une équipe multicatégorielle dès 2020-21.

Les réponses seront consultables sur le site le 30 mars 2021 au plus tard.
En cas d’acceptation, un texte complet (35 000 signes au maximum) pourra être déposé au 15 janvier 2022 à la même adresse pour publication en ligne des Actes, après relecture.

Voir l’appel complet en ligne.

Appels à communications

Réseau Méthodes

31 janvier 2021

Dans le cadre du neuvième congrès de l’Association Française de Sociologie, qui se tiendra à Lille du 6 au 9 juillet 2021, le RT Méthodes (RT 20) lance un appel à communication.

Date limite de soumission des propositions : 31 janvier 2021

Thématique
Le « Réseau Méthodes » de l’Association française de sociologie (AFA) s’est constitué en reconnaissant le caractère indissociable des résultats de la recherche sociologique et des démarches organisant cette recherche, des analyses produites et des modalités de leur production. Autrement dit, les méthodes ne constituent pas un secteur ou un domaine particulier de la discipline, mais une dimension transversale à toute production de recherche sociologique. Par ailleurs, il ne peut y avoir de discours de la méthode déconnecté de la recherche vivante, d’enquêtes à réaliser, de pratiques de la recherche scientifique en actes.

Le « Réseau Méthodes » offre donc un espace pour approfondir et renforcer cette orientation en sociologie et dans les disciplines qui lui sont proches. Il soutient le développement d’une réflexivité sur les méthodes et les données de la recherche (production, traitement, analyse, valorisation, réflexion sur l’ouverture des données…). Pour le congrès de Lille, le réseau
encourage la soumission de propositions de communication autour de deux axes :
- Axe 1. Quelles méthodes pour saisir le changement ?
Le premier axe ouvre la réflexion sur les méthodes et les dispositifs les plus à même de produire des connaissances sur les phénomènes liés au changement social. Qu’il s’agisse de prendre en compte des variations, des transformations, des transitions ou encore des évolutions sociales, quels choix méthodologiques s’avèrent les plus pertinents ? Comment réussir à les mettre en œuvre dans cette perspective ? Les propositions de communications pourront revenir sur les enjeux liés à ces différentes méthodes et leur pertinence dans l’analyse du changement. Elles pourront également aborder la manière dont l’analyse du changement peut être anticipée lors de la conception des protocoles d’enquête. Les interrogations sur le choix des différentes échelles possibles du changement sont bienvenues : quelle temporalité retenir pour nos enquêtes ? La question de l’administration de la preuve se pose également de manière particulièrement aigüe pour l’observation et l’analyse sociologique des changements. Quel type de preuves permet de rendre compte de l’existence et de la portée des transformations socio-spatiales ?
- Axe 2. “Changer de méthode sous la contrainte”
Le deuxième axe porte sur les effets de contraintes extérieures sur les protocoles empiriques, en accordant une attention accrue à la dimension temporelle. Il s’agira en premier lieu d’analyser les effets de la pandémie de la covid-19 et des restrictions sanitaires sur les méthodes mises en œuvre par la·le sociologue. Comment a-t-on pu mener à bien une enquête ethnographique, par entretiens ou sur archives en 2020 ? Mais les contraintes pesant sur les protocoles d’enquêtes ne viennent pas seulement de la
situation sanitaire exceptionnelle et dérivent d’orientations politiques et de changements structurels à l’œuvre dans la recherche. Quels sont les effets de la généralisation de la précarité, de l’augmentation des contrats courts et de l’injonction à une recherche par projets sur les enquêtes sociologiques, et plus particulièrement sur les protocoles de thèse ?

Au vu des nombreux points de discussion possibles entre le thème général du congrès et les préoccupations méthodologiques du réseau, nous encourageons les communications sur ces deux axes. Mais les sessions du RT20 pourront aussi accueillir des communications sur des questions méthodologiques transversales.

Modalités de soumission des propositions
Les propositions doivent faire 3 500 signes maximum et sont à déposer avant le 31 janvier 2021 sur le site de l’AFS. Elles doivent inclure, outre le titre et le résumé, vos nom(s), rattachement(s) institutionnel(s) et adresse(s) électronique(s).
Les résultats seront transmis aux auteur·es fin mars 2021.

Appels à communications

Ubérisation et santé des travailleurs : analyses pluridisciplinaires du travail de livreur

15 février 2021

Dans le cadre d’un colloque, organisé par l’Institut de psychodynamique du travail (IPDT), le Centre d’économie de l’Université Paris-Nord (CEPN, Université Sorbonne Paris Nord) et le COMPTRASEC (Université de Bordeaux), un appel à communications est lancé sur le thème : « Ubérisation et santé des travailleurs : analyses pluridisciplinaires du travail de livreur ».

Date limite de soumission des propositions : 15 février 2021

Thématique
Le marché de la livraison de repas à domicile a connu un essor important entre 2013 et 2015 en France, avec l’apparition de nombreuses entreprises concurrentes (Deliveroo, UberEats, Stuart, Frichti, Nestor, etc.), et provoqué la massification et la concentration de livreurs dit « partenaires » – parce que mis au travail sous un statut de micro-entrepreneur – dans des structures économiques plus ou moins grandes, en concurrence et en expansion. Communément appelées plateformes numériques1, plateformes allégées2 ou encore plateformes-cadres3, ces plateformes de livraison sont caractéristiques d’un tournant important de l’évolution historique du capitalisme. En effet, en passant d’une économie industrielle à une économie servicielle (que certains auteurs appellent capitalisme de plateforme), elles modifient radicalement les formes d’emploi et les formes d’organisation du travail, et affectent durablement les rapports sociaux et la santé des travailleurs et des travailleuses.
Dans ce colloque, nous chercherons à rendre compte de toutes ces évolutions du point de vue sociologique, économique, juridique ou politique tout en interrogeant les effets de ces nouvelles organisations du travail sur la santé physique et mentale des travailleurs. Nous viserons également à nous interroger sur les alternatives possibles.
Il s’articulera autour de plusieurs axes :
- Axe 1 : Organisation du travail des plateformes capitalistes de livraison
et santé ;
- Axe 2 : 0rganisation du travail des plateformes et enjeux juridiques ;
- Axe 3 : Les modèles économiques des plateformes et leurs alternatives ;
- Axe 4 : Les enjeux politiques et syndicaux.

Modalités de soumission des propositions
Les propositions de communication d’une page (3 000 signes maximum) sont à envoyer à Stéphane Le Lay et Fabien Lemozy, avant le 15 février 2021.
Réponse aux auteur·es : 15 mars 2021
Chaque participant·e disposera de 20 à 30 minutes pour présenter sa communication.

AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 4