AISLF

Appels à contributions

Enfances, Familles, Générations, « Le chez-soi et les limites de l’individualisation »

16 octobre 2020

Pour un numéro à paraître à l’automne 2021 et dirigé par Emmanuelle Maunaye et Elsa Ramos, la revue Enfances, Familles, Générations lance un appel à contributions sur le thème : « Le chez-soi et les limites de l’individualisation ».

Date limite de soumission des propositions : 16 octobre 2020

Thématique
Ce numéro a pour objectif, à partir de l’analyse de la notion de chez-soi, d’éclairer et de comprendre les dynamiques sociales complexes que produisent, partout dans le monde, les transformations de la famille et des rapports de générations marqués par une tension entre, d’une part, une demande et une injonction à l’autonomie et, d’autre part, une recherche de maintien des liens étroits de solidarité. Ce dossier compte plus spécifiquement cerner l’idée du chez-soi comme un espace qui intervient dans la construction d’un « individu individualisé », où chaque membre du groupe familial pourrait ainsi être considéré notamment dans les sociétés individualistes contemporaines. Trois questions guideront en particulier la problématique de ce numéro :
- Dans quelles situations le chez-soi peut-il perdre cette fonction ?
- Cette perte révèle-t-elle des contraintes sociales, familiales et personnelles où sont insérés les individus ?
- Que devient alors l’idée de l’« individu individualisé » par le chez-soi ?

Le numéro sera construit en quatre parties qui rendent compte des articulations possibles de ces deux caractéristiques (avoir un espace à soi et pouvoir circuler) en les analysant au prisme des règles et des lois qui bornent l’espace à soi, et, en discutant leurs inscriptions dans un « chez-nous ».
- La première partie aura pour objet la construction de la place de l’individu dans la cohabitation (par exemple la (re)cohabitation familiale, l’accueil d’un étranger chez-soi...) afin d’interroger le processus d’individualisation, notamment dans le « nous familial » ou le « nous groupe », ses conditions et ses limites.
- La deuxième partie envisagera les cas dans lesquels il y a absence de chez- soi et où l’espace à soi est toujours à inventer et à négocier comme dans les situations où l’espace de vie est réduit et/ou partagé (vivre à plusieurs dans une même pièce, etc.), le numérique est envahissant ou le sans-abrisme...
- La troisième partie s’intéressera au confinement et à l’immobilité de l’individu assigné à résidence comme dans le cas des jeunes « Hikikomari », des personnes à fortes mobilités réduites ou des personnes âgées en fin de vie.
- Enfin, la quatrième partie proposera de réfléchir à la construction du chez-soi pour des individus assignés à l’extérieur d’un espace désiré (les migrations clandestines, les migrations climatiques et les déplacements de population...).

Modalités de soumission des propositions
Les propositions (résumés) doivent être soumises sur le site de la revue pour le 16 octobre 2020. Veuillez sélectionner le titre du numéro thématique dans le formulaire de soumission.
La proposition doit comprendre un titre provisoire, un résumé (1 500 à 2 000 caractères, espaces compris) et les coordonnées de tous les auteur·es. Les auteur·es des propositions retenues devront remettre leur manuscrit au plus tard le 12 avril 2021. Les règles d’édition de la revue sont en ligne. Les manuscrits sont acceptés ou refusés sur la recommandation de la direction de la revue et des responsables du numéro après avoir été évalués à l’aveugle par deux ou trois lecteurs externes.

Voir l’appel complet.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 0