AISLF

Appels à contributions

Gérontologie et société, « Aidants : reconnaissances, engagements et expériences »

1er mars 2019

La revue Gérontologie et société lance un nouvel appel à contribution d’articles pour son numéro 161 qui paraitra mars 2020 et qui portera sur « Aidants : reconnaissances, engagements et expériences ».

Date limite de soumission : 1er mars 2019

Thématique

En 2012, le rapport d’activité de la CNSA rappelait que si l’intervention des proches ou des membres de la famille auprès de personnes malades, fragilisées, âgées, en situation de handicap n’était pas un phénomène nouveau, son identification par les pouvoirs publics et sa désignation sous le terme générique « d’aidants » était, quant à elle, relativement récente. Aujourd’hui en effet, la question du soutien à des personnes dans l’incapacité partielle ou totale d’assumer seules les actes de la vie quotidienne est devenue un enjeu social et de santé publique majeur, après être longtemps restée confinée dans le domaine privé. Parallèlement, les aidants engagés se sont aussi progressivement organisés en association ou groupes d’entraide, devenant ainsi plus visibles dans l’espace public. Si certaines associations de malades, historiquement instituées, ont connu une reconnaissance précoce , d’autres, plus discrètes, ont aussi progressivement émergé pour s’offrir une tribune d’échange et de partage autour de leurs expériences communes. Cette préoccupation croissante de la question des aidants repose enfin sur une réalité démographique massive qui passe de plus en plus difficilement inaperçue. En France, et d’après les dernières enquêtes nationales réalisées , on estime à environ 8,3 millions ces aidants, dont 4,3 millions qui aident régulièrement dans les tâches de la vie quotidienne, financièrement ou par un soutien moral, au moins une personne âgée de 60 ans ou plus vivant à domicile, en raison d’un problème de santé ou d’un handicap .
L’objectif de cet appel à articles porté par la revue Gérontologie et société a une triple ambition : interroger la reconnaissance institutionnelle des aidants, à travers notamment la politique publique d’aide aux aidants qui se structure progressivement, pour saisir ce qu’elle nous dit de la place qui leur est aujourd’hui réservée au sein de notre société ; définir et renseigner la notion de proches aidants (comme catégorie d’action publique tout autant que comme groupe social) et, enfin, comprendre la nature de leur engagement et de leur expérience, y compris dans les modalités pratiques de coopération.

Modalités de soumission

Les auteurs adresseront leur proposition de contribution d’un maximum de 40 000 signes, espaces compris, accompagnée d’un titre et d’un résumé de 250 mots maximum pour le 1er mars 2019 au comité de rédaction de la revue

Appel complet à télécharger


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 1