AISLF

Postes

Post-doctorant.e, Sciences sociales, Lyon

28 août 2018

Le Centre Hospitalo-Universitaire de Lyon annonce le recrutement d’un-e chercheur-e en sciences sociales de la santé mentale, de niveau post-doctoral (sociologue ou anthropologue), sur l’étude « Trajectoires » pour une période de 12 mois à mi-temps, dont l’entrée en fonction est souhaité au 1er janvier 2019.

Date limite de candidature : 28 août 2018

Présentation du projet « Trajectoires »

Intitulé complet : Trajectoires cliniques et sociales des enfants et adolescents avec comportements perturbateurs : approche pluridisciplinaire des situations admises aux urgences pédiatriques et psychiatriques de la région Rhône-Alpes Auvergne. Étude pluridisciplinaire prospective multicentrique et longitudinale.

Argumentaire de la recherche :
Le recours aux services d’urgences pour des « comportements perturbateurs » chez l’enfant ou l’adolescent s’est largement intensifié ces dernières années. Plus particulièrement, le « trouble des conduites » est devenu un problème fréquent en pratique de soins courants. Touchant 5 à 9% des garçons de 15 ans, il peut être défini comme « un ensemble de conduites dans lesquelles sont bafoués soit les droits fondamentaux des autres, soit les normes ou les règles sociales correspondant à l’âge du sujet ». Elle s’inscrit dans une logique de prévention des risques, appuyés par études de cohorte pronostiques issue en particulier du Canada et des Etats-Unis. Le traitement de ce trouble dit « multimodal » ne fait l’objet d’aucune recommandation consensuelle, si bien que l’articulation entre les approches sanitaires, éducatives et judiciaires ne suit aucune règle préétablie et doit faire l’objet d’une évaluation au cas par cas par les différents acteurs de la prise en charge.
Le recours aux services d’urgences pour des comportements perturbateurs chez l’enfant ou l’adolescent est peu étudié en France. De plus, le recours à des mesures de contrainte est fréquent pour faire face à la violence de ces adolescents alors même qu’il est problématique sur le plan éthique et peu encadré par la réglementation chez le mineur. Le projet « Trajectoires » ambitionne d’améliorer les connaissances sur ce problème en développant une approche pluridisciplinaire. D’une part, une étude clinique longitudinale permettra de caractériser la population des enfants et adolescents entrant aux urgences pour « comportement perturbateur » de décrire son traitement actuel et de comprendre son évolution clinique et sociale sur une période de deux ans. D’autre part, un volet en sciences sociales centré sur la notion de « trouble » appréhendera de manière compréhensive les modes de traitement de ces situations, le recours aux services d’urgences hospitaliers au sein d’un parcours institutionnel et l’incertitude des professionnels sur les réponses à apporter.

Profil et missions

Le/la candidat(e) recruté(e) sera chargé(e) de conduire une enquête en région Rhône Alpes sur le recours aux urgences hospitalière pour les « comportements perturbateurs » des enfants et adolescents. Six centres hospitaliers participeront à la recherche. Il/ elle mettra à jour un état de l’art déjà existant sur le sujet puis conduira une enquête ethnographique parmi l’un de ces centres en coopération avec les membres du projet.
Nous recherchons un-e docteur-e ayant une bonne maîtrise des techniques de l’enquête ethnographique, de la socio-anthropologie de la relation d’aide et de soin et de l’histoire sociale et politique des idées. Il/elle aura conduit des recherches sur des sujets proches et/ou aura des connaissances préalables sur les dimensions politiques de la santé mentale et/ou du travail social. Une expérience de publication dans une revue internationale anglophone sera préférée.

Conditions contractuelles

  • Contrat à durée déterminée à mi temps,
  • Montant de la rémunération mensuelle = 1196.57 € Brut (969.22 € net)
  • Durée : 12 mois, début souhaité : 1er janvier 2019
  • Affectation : Centre d’investigation clinique de Lyon

Modalité de soumission

a) Condition de candidature : être titulaire d’un doctorat (sociologie, sciences sociales, anthropologie ou disciplines apparentées) soutenu au plus tard le 30 novembre 2018.
b) Dossier de candidature à envoyer avant le 28 aout 2018 à cette adresse
Pour les docteur-e-s :

  • Une copie du diplôme de doctorat
  • Le rapport de soutenance

Pour les doctorant-e-s (soutenance prévue au plus tard le 30 novembre 2018) :

  • Un résumé de la thèse (5 pages maximum)

Pour tou-te-s :

  • Une lettre de motivation
  • Un curriculum vitae, avec une liste des publications

Télécharger l’appel complet


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 2