AISLF

Postes

Post-doctorant.e, sociologie/anthropologie/science politique/géographie(Calais-contrôle migratoire), CNRS, Toulouse

2 juillet 2019

Le CNRS, dans le cadre du projet ANR DisPow, lance un appel pour un contrat post-doctorant.e basé au Certop à Toulouse, pour une prise de poste au 1er octobre 2019.

Date limite de soumission : 2 juillet 2019

Context
Le/la chercheur-e post-doc intégrera l’équipe du projet ANR DisPow (2019-2021 : https://dispow.hypotheses.org/). Le projet DisPow étudie les formes et les effets du pouvoir discrétionnaire de l’État aux frontières, au prisme des controverses sociojuridiques relatives aux droits des personnes en migration, ainsi que les pratiques de résistance à ce pouvoir discrétionnaire dans le but de comprendre :

  1. de quelle manière le droit et le contentieux peuvent être utilisés comme une arme, par qui, à quelles conditions, et avec quels résultats ;
  2. quels sont les espaces (la rue, les bureaux préfectoraux, les squats, les campements etc.) où différentes conceptions de la justice apparaissent, et où elles s’affrontent (tribunaux administratifs, de grande instance, internationaux, autres lieux extrajudiciaires) ;
  3. si et comment ces controverses s’inscrivent dans des mouvements sociaux plus larges, et de quelle manière elles participent à leur évolution et/ou renouvellement.
    En combinant une approche ethnographique avec les outils de la sociologie politique du droit, DisPow compare trois territoires frontaliers (la frontière franco-italienne entre Vintimille-Menton-Névache-Bardonecchia ; la frontière franco-britannique ; la frontière basque entre Bayonne et Irun) afin de comprendre les rapports au droit (commun, suspensif, dérogatoire…) qu’entretiennent des acteurs interconnectés tels les migrants.e., les défenseur.e.s de leur cause (avocat.e.s, militant.e.s etc.), et les forces de l’ordre et autres agents de l’État.

Compétences
Le / la candidat-e devra être titulaire d’un doctorat en sociologie / anthropologie / géographie / science politique. Il / elle devra posséder une bonne connaissance des méthodes de l’enquête ethnographique. L’intérêt pour les dispositifs contemporains de contrôle des mobilités humaines (la rétention administrative, les contrôles d’identité et autres formes d’interpellation, les procédures de non-admission sur le territoire…) sera apprécié.

Modalités de soumission
Le/la candidat.e devra postuler en ligne sur le portail emploi du CNRS avant le 2 juillet 2019

Appel complet à consulter en ligne


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF