AISLF

Postes

Post-doctorant.e, Sociologie, Grenoble

15 juillet 2018

L’Université Grenoble Alpes annonce le recrutement d’un.e post-doctorant.e en sociologie des sciences / sociologie de la santé au laboratoire PACTE, dont l’entrée en fonction se fera le 1er octobre 2018.

Date limite de candidature : 15 juillet 2018

Contexte

Parfois considérée comme un changement de paradigme pour la recherche biomédicale et les politiques de santé, l’épigénétique signifie au sens littéral, ce qui se situe « au-dessus » ou « au-delà » de la génétique. Le projet Soc-Epi interroge comment l’épigénétique peut renouveler l’analyse de l’incorporation biologique de l’environnement physique, matériel et/ou social. Soc-Epi associe sociologie des sciences et de la santé, épidémiologie environnementale et épigénétique, pour explorer les agendas « biosociaux » de l’épigénétique et leur traduction dans des politiques sociales et de santé. Le projet est porté par le laboratoire PACTE et associe 5 équipes (PACTE ; Institute for Advanced Biosciences, Grenoble ; Techniques de l’Ingénierie Médicale et de la Complexité - Informatique, Mathématiques et Applications, Grenoble ; Unité Inserm 1027, épidémiologie, Toulouse ; laboratoire interdisciplinaire sciences, santé et société, Cermes3, Paris).

Rôle du/de la post-doctorant.e et intégration dans le projet SocEpi

Conduite d’enquêtes de terrain (collecte de données par entretiens et observations, retranscriptions, analyse de contenu) ; Organisation et animation d’ateliers interdisciplinaires associant épigénétique, épidémiologie et sociologie.

Le/la post-doctorant.e. sera recruté.e pour une durée de 18 mois à partir du 1er octobre 2018. Il/elle sera accueilli.e au sein de l’équipe Régulations du laboratoire PACTE où il/elle travaillera en étroite collaboration avec Séverine Louvel (MCF HDR en sociologie des sciences, Sciences Po Grenoble, responsable scientifique du projet), Cherry Schrecker (PR en sociologie, UGA) et Solène Billaud (MCF en sociologie, UGA).

Profil attendu

Thèse en sociologie des sciences et/ou de la santé avec une bonne maîtrise des techniques d’enquête qualitative (entretiens, observations) ainsi qu’un très bon niveau en anglais. Il est par ailleurs attendu que le post-doctorant valorise – seul ou en collaboration avec des membres du projet – les résultats de sa recherche dans des communications et des publications nationales ou internationales. La connaissance préalable de l’épigénétique n’est pas un prérequis, en revanche une familiarité avec les problématiques de santé publique sera un atout.

Modalité de soumission

Les candidat.e.s doivent être titulaires d’un doctorat ou d’un diplôme universitaire équivalent à un doctorat européen (8 années d’études).
Le dossier de candidature devra être constitué avec les éléments suivant :
- une lettre de candidature en anglais
- Le dernier diplôme
- Un CV
- Deux lettres de recommandation
Et transmis avant le 15 juillet 2018 à midi (CET) par courriel aux adresses deseverine.louvel@iepg.fr et cherry.schrecker@univ-grenoble-alpes.fr

Télécharger l’appel complet.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 1