AISLF

Appels à contributions

Regards - revue des arts du spectacle, « Images en mémoire, mémoires en image : les représentations des conflits dans les pays arabes durant les années 2010. »

30 septembre 2018

La revue Regards - revue des arts du spectacle lance un appel à contribution pour son premier numéro, à paraître en 2019, sur le thème « Images en mémoire, mémoires en image : les représentations des conflits dans les pays arabes durant les années 2010. ».

Date limite de soumission des propositions : 30 septembre 2018

Thématique

Les questions de la mémoire et de la représentation des conflits sont profondément ancrées dans les pratiques cinématographiques et artistiques des pays arabes : le cinéma libanais ne cesse d’interroger la guerre civile depuis son déclenchement en 1975, explorant jusqu’à maintenant ses séquelles dans un contexte socio-politique national et régional trouble ; le cinéma égyptien, malgré la censure et l’alignement de l’industrie sur les régimes politiques, est révélateur des bouleversements sociétaux et géopolitiques ; le cinéma palestinien tente de documenter une présence, preuve de l’existence de tout un peuple mais aussi de cadrer un espace-temps identitaire qui lui échappe…
Durant la dernière décennie, et suite aux événements actuels dans le monde arabe et aux bouleversements politiques et sociaux qui s’ensuivent, de la Tunisie jusqu’en Syrie en passant entre autres par le Liban, l’Égypte, la Palestine ou la Libye, les œuvres interrogeant ces conflits sont en quelque sorte mises sous les feux de la rampe : cinéastes, documentaristes, vidéastes, plasticiens et photographes sont sollicités pour être les témoins d’une période considérée comme un tournant majeur dans le destin des pays de la région. Mais la question demeure la suivante : quels bouleversements profonds, pertinents et durables ces événements ont-ils provoqué dans les pratiques cinématographiques et artistiques des pays concernés ?
En prenant pour point de départ les cinémas et les pratiques visuelles au Liban et dans les pays arabes, nous essayerons de formuler notre problématique à partir de certaines questions principales : dans l’histoire moderne et contemporaine, quelle(s) représentation(s) ces artistes ont-ils proposé de leurs sociétés d’origine ? Quelle place ont occupé le cinéma, la vidéo et les arts visuels dans la vie culturelle et sociale des pays de la région ?
De même, à travers un état des lieux des pratiques visuelles contemporaines, de leur production et leur exploitation nationale, régionale ou mondiale, nous tenterons d’appréhender les limites, le potentiel et les défis de ces pratiques, et de deviner leur capacité à rendre compte de l’Histoire et de l’actualité des pays de la région.
Ce dossier thématique a pour ambition : de suggérer de nouveaux axes de recherche possibles relatifs aux pratiques artistiques contemporaines ; de rendre compte des liens qui se tissent entre le milieu du cinéma, les différentes communautés artistiques et les milieux politiques ou la société civile ; de traiter des différents moyens engagés par les cinéastes et artistes de la région pour représenter les conflits en cours ou passés.
Les principaux axes de recherche couverts par ce numéro sont les suivants (liste non exhaustive) :

  • Les représentations du conflit dans les cinémas arabes (Liban, Égypte, Irak, Syrie, Tunisie, Palestine…)
  • La persistance des retombées d’un conflit face à l’amnésie et à l’occultation délibérée.
  • L’œuvre des femmes cinéastes, et leur rôle prédominant dans certaines cinématographiques nationales, notamment au Liban.
  • La relation des cinéastes et des structures de production nationales avec les régimes en place (Liban, Égypte, Algérie, Maroc, Syrie).
  • Les mémoires contradictoires des guerres.
  • Les « printemps arabes » vus de l’Europe. Relations et échanges cinématographiques entre les pays arabes et l’Europe.
  • Échanges entre les cinémas arabes et les autres pratiques artistiques (littérature, arts plastiques, musique…)

Modalité de soumission

Les propositions d’articles (en français, anglais ou arabe) sont à envoyer avant le 30 septembre 2018 à cette adresse.
Le message doit comporter :

  • Le titre de la communication
  • Le résumé (abstract) de l’article (1000 signes maximum).
  • Mots-clés.
  • Une notice bio-bibliographique (500-750 signes).
  • L’article (35000 signes maximum, espaces compris)

Appel complet à télécharger


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 2