Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Actualités ->>> Événements AISLF

Slow tourisme / Slow sport : (En)jeux de spatialités, de mobilités et de corporéités (Appel à communications)

8 janvier 2018

Dans le cadre d’un colloque qui aura lieu du 16 au 18 mai 2018, le CR35 « Sociologie du sport » lance un appel à communications sur le thème « Slow tourisme / Slow sport : (En)jeux de spatialités, de mobilités et de corporéités ».

Date limite de proposition : 8 janvier 2018

Thématique

« Peut-on résister à l’ère du temps accéléré » et peut-on repérer des expériences innovantes de décélération ? Si performance, vitesse ou rapidité ont longtemps gouverné les rapports au corps et à l’espace dans nos sociétés modernes, les préoccupations éthiques et environnementales contemporaines invitent à « lever le pied » : slow tourisme, slow food, slow sexe, slow management, slow design, slow urbanism, etc. Comment (re)penser les mouvements de sociétés concernant les activités corporelles, les mobilités touristiques et plus largement les tourismes sportifs d’aventure qui illustrent une culture de la lenteur, d’écomobilité et d’écotourisme ? L’accélération du temps et des rythmes quotidiens vécus est questionnée par l’émergence d’une « slow culture », comme enjeu de résistance individuelle et collective, elle-même traitée de manière transdisciplinaire : philosophie, sociologie, anthropologie, ethnologie, géographie, économie, urbanisme, aménagement, droit et environnement.

Dans la continuité des recherches du réseau sportnature.org sur les itinérances sportives et récréatives, le projet scientifique de ce colloque propose d’interroger les implications épistémologiques liées à cette culture du slow d’une part, puis les transformations corporelles, sportives, sociales, spatiales et touristiques que la pratique de la lenteur implique d’autre part. En lien avec les réflexions amorcées dans le domaine de l’écologie corporelle, nous proposons de prolonger les débats autour du thème « slow tourisme, slow sport : jeux et enjeux de spatialités, de mobilités et de corporéités ». Le « slow » implique le plus souvent une immersion, certes, mais aussi un partage, un être-avec qui peut interroger dans un contexte où la compétition, et notamment la compétition sportive, valorise plutôt un être-contre.

Les axes thématique du colloque :
Axe 1 : « Culture slow », une épistémologie transdisciplinaire
Axe 2 : Le slow dans les (éco)mobilités du tourisme
Axe 3 : Le slow dans les écologies corporelles et/ou sportives
Axe 4 : Le slow dans la « fabrique » des territoires innovants

Modalités de soumission

Les contributions prendront la forme de communications de 20 minutes regroupées en quatre sessions thématiques. Elles seront directement soumises et déposées en ligne sur le site internet dédié au colloque (actuellement en cours de construction et prochainement mis en ligne via les habituels canaux de diffusion).

Dans l’immédiat, les demandes de renseignements sont à adresser à l’adresse suivante et à Florian Lebreton.

Télécharger l’appel complet.