Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Offres ->>> Appels à communications

Territoires et décrochages scolaires

15 décembre 2017

Dans le cadre d’un colloque qui aura lieu à Nantes (France) du 30 mai au 1er juin 2017, un appel à communications est lancé sur le thème « Territoires et décrochages scolaires ».

Date limite de proposition : 15 décembre 2017

Thématique

Peu présent en France jusqu’aux années 2000, la recherche sur le décrochage scolaire a depuis lors fait l’objet de nombreux travaux, tout d’abord sur les questions de ruptures scolaires avant la fin de la scolarité obligatoire, puis plus généralement sur les interruptions de formation secondaire avant la certification finale. C’est ce phénomène qui fait aujourd’hui l’objet d’une définition institutionnelle du décrochage scolaire. Loin que cette définition suffise à caractériser empiriquement les ruptures de formation initiale, le périmètre en matière d’intervention publique et de ciblage d’action éducative reste à interroger. Nous considérons qu’il résulte largement d’une construction sociale et politique et c’est sous cet angle que le décrochage scolaire sera abordé dans ce colloque.

Plus précisément, cette construction peut être appréhendée sous trois aspects, étroitement imbriqués entre eux. Tout d’abord, au niveau individuel, le décrochage est un processus plus qu’une situation. L’expérience qui mène au décrochage se construit dans le temps, à travers les interactions entre l’élève, les différents acteurs de la communauté éducative et les professionnels intervenant en remédiation. Ensuite, au niveau macrosocial, le décrochage scolaire questionne la place du diplôme comme norme sociale d’achèvement des études secondaires et d’insertion professionnelle. Il révèle également les profondes inégalités sociales de parcours, le décrochage se concentrant dans les milieux populaires. Enfin, au niveau politique, le décrochage scolaire s’est construit comme problème public, sous l’impulsion de normes internationales et de la mobilisation d’acteurs se situant à la périphérie du système éducatif (associations, professionnels de l’insertion, etc.). Cette mise à l’agenda se traduit par de nouvelles configurations d’acteurs (partenariats, réseaux, etc.), par des dispositifs, des instruments et des outils plus ou moins nouveaux mais qui d’une certaine manière interrogent la forme scolaire.

Dans ce cadre, les effets des contextes territoriaux ont été peu explorés par la recherche en France. De même la diversité des parcours et des motifs de décrochage des jeunes qui en découle a été souvent négligée au profit d’une conception du décrochage scolaire comme phénomène homogène. Le programme TEDS s’est attaché à explorer ces dimensions. Le colloque sera l’occasion d’en présenter les résultats de recherche, et de les mettre en discussion à la lumière des contributions d’autres chercheurs.
Le colloque propose d’élargir la réflexion aux problématiques des ruptures de formations supérieures et à la comparaison internationale. Enfin, le colloque sera l’occasion d’examiner au plus près la question des pratiques professionnelles de prévention, d’intervention et de remédiation en direction des jeunes à risque ou en situation de décrochage scolaire.

Les communications proposées pourront s’inscrire dans un des trois axes suivants :

  1. Les jeunes en situation de décrochage scolaire : facteurs de risque, motifs d’interruption, insertion professionnelle ;
  2. Pratiques pédagogiques et accompagnement des jeunes en décrochage ;
  3. Politiques de lutte contre le décrochage : partenariats, formations et dispositifs.

Modalités de soumission

La sélection des communications par le comité scientifique privilégiera la qualité du matériau empirique, la pertinence du cadre théorique mobilisé, et l’originalité des résultats de recherche. Les communications de doctorant-e-s et jeunes chercheur-e-s sont encouragées. Les propositions de communication sont à déposer pour le 15 décembre 2017, dans un format de 2000 à 3000 signes espaces compris, bibliographie non incluse.

Télécharger l’appel complet, soumettre une communication et voir le programme du colloque.