Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Actualités ->>> Événements AISLF

Les problématiques de la gouvernance urbaine/locale et les phénomènes d’urbanité : urbanités plurielles à Madagascar et en France

20 décembre 2017

Dans le cadre d’un colloque qui se tiendra à Madagascar les 5 et 6 juin 2018, en lien avec le CR 01 Identité, espace et politique de l’AISLF, un appel à communications est lancé sur le thème « Les problématiques de la gouvernance urbaine/locale et les phénomènes d’urbanité : urbanités plurielles à Madagascar et en France ».

Date limite de proposition : 20 décembre 2017

Thématique

Le colloque se propose d’analyser globalement en quoi les questions sociologiques et géographiques urbaines se rejoignent pour comprendre les évolutions à Madagascar et en France. Sur quels points leurs problématiques sont-elles comparables ou différentes en raison de leur histoire respective et de leurs contextes particuliers ?

En cette année 2017, Madagascar célèbrera pour la première fois la journée mondiale des villes. Ce fait apparemment pittoresque marque un changement quant à l’image que la Grande Ile se faisait, ou donnait à voir d’elle-même, particulièrement en cette période de réémergence de la peste en zone urbaine.

Madagascar est une Ile de 587.295 km2, avec une population de près de 24 millions dont 34 % est urbaine en 2015. Même s’il est évident que la population de l’Ile est majoritairement rurale agro–pastorale, le rôle que joue la population urbaine est prépondérant. Les trois quarts de l’ensemble des richesses du pays sont issues des grandes villes de Madagascar. La Grande Ile compte en effet actuellement cent soixante-douze villes se répartissant dans toute l’Ile, dont six grandes villes.

Pour ce qui est de la France, en 2015, la population des villes est de 51,3 millions d’habitants. Désormais, près de 80 % des Français vivent dans des polarités urbaines qui occupent 21,8 % du territoire. Entre 1990 et 2010, la population urbaine s’est accrue de 5,2 millions de personnes. C’est autour des grands pôles urbains dans les couronnes périurbaines que cette population augmente le plus significativement. Aujourd’hui, la France compte 57 unités urbaines de plus de 100 000 habitants contre 60 en 1990. En outre, en 2015, se répartissent sur le territoire français 50 aires urbaines possédant chacune plus de 185 000 habitants. D’une façon générale, la population française continue à se concentrer autour d’un nombre de plus en plus réduit de villes.

En prenant les cas de Madagascar et de la France, séparément ou en comparaison, ce colloque invite les intervenant-e-s à repenser et à fournir des éléments de réponses aux composantes des trois principaux axes ci-après :

  1. Répartitions spatiales et migrations plurielles ;
  2. Pratiques sociales en milieu urbain, : cultures urbaines et changement social ;
  3. Politique d’organisation de la ville : fonctionnement et transformations structurelles.

Modalités de soumission

Nous regrettons de ne pas pouvoir répondre aux demandes de financement des participants. Toutefois, nous allons déposer une demande auprès de l’AUF-BOI pour les participants étrangers dont les communications seront retenues. Le cas échéant, il va de soi que le nombre de bénéficiaires sera extrêmement limités.

Les propositions devront inclure : un titre, un résumé de 300-500 mots, le nom et les coordonnées de l’intervenant ainsi que son affiliation institutionnelle.

Merci d’envoyer votre contribution avant le 20 décembre 2017 par courrier électronique en version word

Télécharger l’appel complet.