Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Offres ->>> Appels à communications

Genre et politique. Les défis de la globalisation

15 février 2018

Dans le cadre d’une conférence qui aura lieu du 18 au 19 mai 2018 à Bucharest (Roumanie), un appel à communication est lancé sur le thème « Genre et politique. Les défis de la globalisation ».

Date limite de soumission : 15 février 2018

Thématique

Nos sociétés se confrontent actuellement à des défis fondamentaux relatifs aux valeurs démocratiques, au centre desquels on retrouve les questions des droits des femmes et de la représentation politique, les droits et libertés des minorités, la liberté des choix individuels au sujet des formes de vivre ensemble, des sexualités ou de la reproduction. Depuis les premiers écrits de Joan Scott (Scott 1986), les diverses approches théoriques du genre n’ont cessé de souligner la dimension politique et les enjeux de pouvoir qui traversent la construction sociale du genre, au cœur des processus et institutions sociales tels que la famille/la filiation, le travail du care/le travail rémunéré, la sexualité, la reproduction, mais aussi la légitimation de hiérarchies politiques et sociales, la (re)configuration des espaces et de l’ethos professionnels.

La sous-représentation politique des femmes a été qualifiée, par plusieurs recherches, comme un déficit de la démocratie lié à la crise de la représentation. Mais elle est aussi un révélateur de la qualité de la démocratie : les deux questions sont centrales aux débats et controverses actuelles du champ des sciences politiques (Marques-Pereira, 2002, p. 74).

L’élaboration des catégories de pensée et la production du savoir ne sont pas non plus indifférentes à la construction du sexe et du genre, la question des savoirs situés imposant un regard épistémologique nouveau – et critique – sur les objets de recherche (Haraway 2007).

Le thème « Genre et politique » apparaît, ainsi, comme un enjeu de la société globale : d’une part, il interroge une multitude de sujets politiques et sociaux contemporains, de même que de nombreux objets de recherche (dont beaucoup qui traditionnellement sont restés aveugles ou neutres à la dimension genrée) ; d’autre part, il faut toujours souligner qu’il coexiste différentes façon de traiter le genre avec les empreintes de l’histoire : les sociétés postsoviétiques /l es pays postcommunistes, les sociétés post coloniales ou bien les démocraties occidentales doivent être analysés en tenant compte des similitudes, mais surtout des spécificités, à même de susciter des interrogations nouvelles et de mener à des approches théoriques novatrices. Les normes de la société globale se forment à l’intersection de deux types de dynamiques et d’injonctions : d’une part, les normes et institutions internationales et d’autre part les normes qui sont issues des contextes nationaux.

L’ambition de cette conférence est justement de privilégier une double perspective comparative, autant (inter)disciplinaire, par le dialogue des sciences politiques, de la sociologie, de l’anthropologie, de l’histoire, que géographique et culturelle, par l’encouragement d’une forte participation régionale et internationale.

A la lumière de ces considérations, nous attendons des propositions de communication ou de panels autour des défis de la société globale sous le prisme du genre et qui s’inscrivent dans l’un des axes suivants :

  • Représentation politique
  • Féminismes et mouvements sociaux
  • Politiques publiques et dynamiques de genre
  • Institutions politiques
  • Intersectionnalité(s)
  • Sciences
  • Politiques du corps et des sexualités
  • Travail
  • Média & communications
  • Politiques familiales

Modalités de soumission

La proposition doit contenir le titre et le résumé de la communication (300-500 mots), tout comme les dates de contact de l’auteur/des auteurs (nom, affiliation institutionnelle, fonction, courriel).

La proposition peut être redigée en anglais ou français.

Toutes les questions concernant le formulaire ou le processus d’envoi d’une proposition doivent être adressées à cette adresse.

Voir l’appel complet.