Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Offres ->>> Appels à communications

Identités et (trans)nationalismes au sein des familles mixtes : transmission, agentivité et contraintes sociales

16 avril 2018

Dans le cadre d’un colloque international qui se tiendra du 17 au 19 octobre 2018 à l’Université Al Akhawayn à Ifrane (Maroc), un appel à communication est lancé sur le thème : « Identités et (trans)nationalismes au sein des familles mixtes : transmission, agentivité et contraintes sociales ».

Date limite de soumission des propositions : 16 avril 2018

Thématique

L’objectif de ce colloque est d’ouvrir un dialogue sur les dynamiques identitaires et transnationales, qu’engendre la mixité familiale, dans une perspective comparative qui inclut autant les pays occidentaux que ceux du Global South. Les contributeurs sont invités à inscrire leur proposition dans l’un des trois axes thématiques suivants :

- 1. Transmission et construction identitaire au sein des familles mixtes : Quels sont les marqueurs identitaires transmis par les parents ? Quels sont les processus d’appropriation des référents identitaires, de distanciation et d’invention de soi à l’œuvre ? Comment les individus issus de couples mixtes réagissent-ils aux choix parentaux ? Les acceptent-ils, les intègrent-ils, les rejettent-ils, les transforment-ils ? Quel rôle jouent les liens transnationaux et le rapport à la parenté dans le processus de transmission et de construction identitaire ? Quel impact a le contexte local et national sur la formulation de projets de transmission identitaires ? Existe-t-il des dynamiques identitaires propres au pays du Sud ?

- 2. Identité, identifications et sentiments appartenances : les individus issus de couples mixtes s’identifient-ils davantage à un groupe (celui du parent de la société majoritaire ou minoritaire), se définissent-ils comme mixtes, créent-ils de nouvelles identifications ? Quelles sont les dynamiques qui affectent leurs identifications et appartenances ? Quelles formes de mobilité transnationale ces individus développent-ils ? Les questions de citoyennetés multiples influent-elles sur l’identité et le sentiment d’appartenance de ces individus ? De quelle façon les dynamiques identitaires sont-elles influencées par les rapports de force inégalitaires entre individus du « Nord » et du « Sud » ? Enfin, quel rôle joue leur situation familiale dans le processus d’affiliation (familles monoparentales, parents divorcés, parents habitant dans deux pays différents, famille nucléaire dont l’un des parents est immigrant, enfants de la guerre, etc.) ?

- 3. Expériences de discrimination (positive ou négative) et processus de racialisation : Comment les individus issus de couples mixtes sont-ils perçus dans la société dans laquelle ils grandissent ? Sont-ils stigmatisés, acceptés, admirés, ignorés ? Sont-ils reconnus par les États dans lequel ils sont nés ou ont grandi et auxquels ils s’identifient ? Quelles sont les catégories identificatoires utilisés par ces États ? Quel est l’impact de ces processus de catégorisation sur l’expérience de construction identitaire ? Comment certains enjeux de pouvoirs liés à l’impérialisme occidental affectent-ils l’expérience vécue des familles et individus mixtes ?

Modalités de soumission

La langue principale du colloque sera l’anglais, mais il est également possible de soumettre une proposition en français.
Les propositions de communication (maximum 300 mots) devront être accompagnées d’une courte notice biobibliographique de l’auteur(e) et seront à envoyer, avant le 16 avril 2018, aux trois membres du comité organisateur : Josianne Le Gall, Catherine Therrien et Karine Geoffrion.

Un nombre limité de bourses de mobilité seront disponibles pour les participants dont la communication sera acceptée. Elles seront offertes sur demande par ordre de priorité.

Un livre (en anglais) composé d’articles tirés des communications présentées à cette conférence sera publié.

Télécharger l’appel complet.