AISLF

Appels à contributions

Criminologie, « Le désistement assisté ».

28 février 2019

La revue Criminologie lance un nouvel appel à contribution d’articles pour son numéro qui paraitra au printemps 2020 et qui portera sur « Le désistement assisté ».

Date limite de soumission : 28 février 2019

Plusieurs méta-analyses centrées sur l’efficacité des programmes d’intervention sociojudiciaires (« what works ») ont montré qu’ils réduisent le risque de récidive des contrevenants de 10 à 40 %. Or, ces études se basent uniquement sur un indicateur binaire (récidive/non-récidive) pour mesurer l’efficacité des programmes. Elles risquent donc d’attribuer l’absence de récidive au programme alors que le changement s’était opéré avant qu’il ne débute ou encore, ne constater aucun effet alors que le changement est entamé. Si l’on appréhende l’impact des programmes d’intervention selon l’angle du désistement du crime (« how it works »), les résultats risquent d’être fort différents, car les trajectoires qui mènent à l’arrêt des comportements criminels sont considérées comme graduelles et comprennent des remises en question, des obstacles et des rechutes.
C’est là l’objet d’étude du désistement assisté qui s’intéresse autant aux interventions dites « formelles » (c.-à-d. les programmes) offertes par les intervenants sociopénaux qu’aux interventions dites « informelles » de nature vocationnelle, éducative ou artistique qui, peuvent, elles aussi accélérer, faciliter ou soutenir les processus de désistement des personnes contrevenantes. Le but de ce numéro thématique est donc d’explorer l’ensemble des interventions, tant formelles qu’informelles, qui facilitent le désistement du crime des contrevenants tant ici, qu’ailleurs dans le monde. Ultimement, ce numéro spécial qui s’adresse tant aux académiciens qu’aux praticiens de la communauté francophone, a comme objectif de mettre en exergue comment ce nouveau champ d’études se distingue clairement du « what works » et de faire connaitre les impacts qu’a ce changement de paradigme sur les « interventions sociopénales » au sens le plus large possible.

Modalités de soumission

Les propositions devront inclure un titre et un résumé en français de 250 à 500 mots et devront être transmises à Isabelle F.-Dufour avant le 28 février 2019.

Appel complet à télécharger



AISLF site version 7.0 | © 2013-2019 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF