AISLF

Congrès 2020

Un congrès au rythme de l’été

Le XXIe congrès de l’AISLF, qui se tiendra à Tunis du 6 au 10 juillet 2020, vivra au rythme de l’été tunisien. Le programme prévoit une longue pause de 15h à 18h afin que les congressistes puissent vivre, le temps d’un congrès, au rythme des Tunisien·ne·s. À l’exception de la session « Modernités tunisiennes » qui aura lieu à Carthage dans les locaux de l’Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts, un fastueux palais beylical, les sessions de l’après-midi se dérouleront au centre de Tunis, afin que, dès la fin les activités du congrès, les participants puissent se plonger au cœur de la vie nocturne et fraiche de la capitale. (lire a suite)

Voir la structure du programme

En Juillet, la Tunisie vit au rythme de l’été ; on se retire aux heures chaudes pour se ressourcer et se préparer à de longues soirées de veille. Les principales occupations des Tunisien·ne·s, c’est alors d’aller se promener et manger des glaces sur le front de mer, prendre des cafés sur les terrasses de l’Avenue Bourguiba ou dans la Médina de Tunis et refaire le monde dans de grandes conversations animées et bruyantes. Dans tout le pays l’été annonce un renouveau des sociabilités et du vivre ensemble.
Les festivals et concerts se multiplient sur tout le pays, la vie culturelle redouble d’activités offrant ainsi à tous une panoplie de loisirs. Le grand festival de Carthage, au sein même du grand amphithéâtre romain est sans doute le plus réputé et le plus ancien. Pour résister à cette ferveur estivale le rythme de travail doit suivre.
L’été, les horaires de travail sont aménagés de sorte que les activités professionnelles s’arrêtent pour la plupart à 14h ; ce sont les « horaires d’été » que beaucoup de Tunisien·ne·s accueillent avec joie. Une fois rentrés chez eux pour se reposer et fuir la chaleur, les fins d’après-midi et les soirées s’annoncent animées.



AISLF site version 7.0 | © 2013-2019 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF