AISLF

Appels à contributions

Communication, « L’espace public en sciences de la communication : à la croisée des regards des pays arabophones et africains subsahariens »

13 mai 2019

À l’occasion de la parution de son prochain dossier prévu à l’été 2020, la revue Communication lance un appel à article sur le thème « L’espace public en sciences de la communication : à la croisée des regards des pays arabophones et africains subsahariens »

Date limite de soumission : 13 mai 2019

L’originalité de ce dossier thématique réside dans le choix du sujet principal centré sur l’espace public dans les pays arabophones (autant du Maghreb que d’ailleurs dans le monde) et africains subsahariens. Il s’agit d’un sujet peu étudié par la littérature scientifique en sciences de la communication. Les objectifs du présent appel à articles sont d’interroger la pertinence du concept d’espace public à la lumière des travaux critiques, de privilégier des travaux empiriques ancrés dans des terrains spécifiques (les pays arabophones et africains subsahariens) et de faire émerger de nouveaux objets de recherche ou de nouvelles propositions théoriques. Ce dossier permettra ainsi d’apporter une contribution susceptible d’intéresser les chercheurs travaillant sur les problématiques relatives à l’espace public en sciences humaines et sociales et en sciences de la communication en particulier.
L’intérêt de proposer cette thématique est triple.
Premièrement, la diversité des travaux sur l’espace public réalisés dans les bassins francophones et anglophones témoigne de la richesse de ce sujet. Ce dossier s’inscrit dans le sillage des travaux déjà menés et permet d’appréhender la reconfiguration des débats et les manières de penser cette notion du point de vue des recherches en sciences de la communication.
Deuxièmement, l’analyse des relations (de complémentarité ou d’opposition) entre l’agir politique, les médias et les technologies de l’information et de la communication dans les pays arabophones et africains subsahariens est fort riche. Les évolutions des sociétés (par exemple les sociétés traversées par les mouvements populaires et les pays du printemps arabe), la reconfiguration du champ médiatique et les usages citoyens des TIC dans ces sociétés nous interpellent et nous incitent à observer de près les expérimentations menées et ce qu’elles peuvent nous enseigner sur la crise ou la reconfiguration d’éventuels espaces publics arabophones et africains subsahariens.
Troisièmement, le sujet de l’espace public en Afrique subsaharienne et dans les pays arabophones est assez peu couvert par la littérature scientifique en communication, contrairement à l’analyse des mouvements sociaux et de la dimension technologique. Ce dossier permettrait de publier des contributions susceptibles de remédier à ce manque et, par là même, de complexifier empiriquement et conceptuellement les travaux portants sur les terrains arabophones et africains subsahariens.

Modalités de soumission

Les propositions d’article devront compter entre 1 200 à 1 500 mots (bibliographie non comprise) et devront être anonyme. L’auteur indiquera ses nom, institution d’appartenance et coordonnées directement dans le courriel à envoyer avant le 1
mai 2019
à Khaled Zouari et Kane Oumar

Appel complet à télécharger



AISLF site version 7.0 | © 2013-2019 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF