AISLF

Événements AISLF

CR34 - Jugement Professionnel et prise de décision chez les intervenants sociaux

13 juin 2019

Le CR34 de l’AISLF (Intervention et politiques sociales) organise avec l’université de Coimbra au Portugal un colloque les 13 et 14 juin 2019 sur le thème « Jugement Professionnel et prise de décision chez les intervenants sociaux ».

Dans la littérature sur l’intervention sociale, les approches centrées sur la réflexivité, la décision et la stratégie gagnent de plus en plus en reconnaissance et en pertinence. Aujourd’hui les intervenants sociaux doivent penser leur action dans de nouveaux contextes organisationnels, de nouvelles contraintes politiques, mais aussi à l’endroit de nouveaux publics autrement avisés. Dans ces conditions, les intervenants sociaux sont amenés à réexaminer leur façon d’appréhender, d’évaluer et de répondre aux situations et aux problèmes de leurs publics, ainsi que les compétences qu’ils sont à même de mobiliser. De leur côté les organismes d’action sociale mettent aujourd’hui l’accent sur la concrétisation d’indicateurs de performance et d’efficacité conçus d’après des audits et des procédures d’évaluation. Dans ce cadre, les décisions que doivent prendre les intervenants sociaux ont à tenir compte de ces changements introduits dans l’exercice professionnel. Ainsi, ils se voient-ils enjoindre de procéder selon des critères renouvelés, notamment ce qu’on appelle dans le contexte anglo-saxon l’evidence-based practice. Il s’agit en l’occurrence de référer la décision à des standards prédéfinis issus des « meilleures preuves » données par la recherche scientifique et l’expérience clinique. Ce qui peut entraîner l’affaiblissement de la part singulière de l’intervenant social, autrement dit sa discrétionnarité professionnelle. Cela, dans le but affiché d’accroître l’efficacité de son intervention.

Mais qu’est-ce qu’être efficace dans le domaine de l’intervention sociale ? Est-ce satisfaire aux attentes standardisées des organismes ? Est-ce répondre au mieux à celles des destinataires de l’intervention ? Ou, encore, contribuer à l’optimisation de la réponse administrativo-politique (en réduisant la demande d’intervention, en augmentant la confiance dans la réponse, en ajustant l’intervention aux attentes du public, etc.) ?

Le colloque poursuivra les objectifs suivants :

  • réfléchir aux impacts possibles des orientations managériales, d’évaluation et de gestion, sur les modalités pratiques de l’intervention, sur les domaines de savoirs mobilisés et sur la production d’une connaissance « indigène ».
  • identifier la façon dont les processus de prise de décision sont, ou non, fondés sur des « évidences » et ancrés, ou non, dans le savoir construit par la pratique réflexive.
  • discuter la manière dont les intervenants sociaux construisent leur jugement professionnel.
  • comprendre et discuter la place occupée par la « subjectivité » du professionnel dans la prise de décision.

Programme complet en ligne



AISLF site version 7.0 | © 2013-2019 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF