AISLF

| |

Mardi 21 septembre 2021, 22h02

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article1063


Sociologie des mutations, mutations des sociétés

16-19 février 2010, Brazzaville, Congo

L’université Marien-Ngouabi et l’AISLF organisent un colloque international à Brazzaville. Le programme est en ligne.

Téléchargez le programme du colloque en PDF

PROGRAMME

Mardi 16 février 2010
Après-midi

Accueil des participants 14h 00
Allocutions d’ouverture 15h 00

Séance plénière : Conférences inaugurales
Président : André Petitat (Suisse)

- Joseph TONDA (Gabon), « Formes et figures contemporaines de la violence de l’imaginaire en Afrique centrale »
- François RAJAOSON (Madagascar), « Réflexions sur les crises socio-politiques en Afrique après les indépendances. L’exemple historique malgache »
- Suzie GUTH (France), « La sociologie au Congo : un nouveau regard sur la société (1973- 1999) »
- Catherine COQUERY VIDROVITCH (France), « L’idée d’Afrique dans l’histoire : entre blocages et mutations ? »
- Discussion

Cocktail

Mercredi 17 février 2010
Matinée

Séance plénière : État, gouvernance publique, société civile
Président : André Petitat (Suisse)
Modérateur : Dieudonné Tsokini (Congo)

- Rémy BAZENGUISSA (France), « Pour une approche non-réaliste de l’État africain : pistes de réflexion sur les nouvelles relations entre les gouvernants et les gouvernés »
- Armel HUET (France), « Les grandes mutations de notre temps : comment les définir et les identifier dans leur complexité ? Réflexion à partir du cas français »
- Discussion

Pause

Séance plénière : Travail et dynamiques entrepreneuriales
Président : Marc Henry Soulet (Suisse)
Modérateur : Hervé Diata (Congo)

- Mohamed MADOUI (France) : « De la grande organisation aux petites et moyennes entreprises. Le petit entrepreneur réhabilité Un essai de sociologie économique »
- Pierre-Noël DENIEUL (Tunisie) : « Micro entreprise et développement local »
- Discussion

Déjeuner

Mercredi 17 février 2010
Après-midi

Session 1 : État, gouvernance publique
Président : François Rajaoson (Madagacar)
Modérateur : Joseph Asselam (Congo)

1-ALAWADI ZELAO (Cameroun), Mutations socio-politiques et recomposition identitaire au Nord-Cameroun à l’ère de l’ouverture démocratique
2-Robert Edmond ZIAVOULA (France), Textes et contextes des réformes administratives et territoriales en Afrique
3-Christian BIOS NELEM (Cameroun), Transparence démocratique et médiatisation de la vie privée au Cameroun
4-Thierry BRUGVIN (France), Les limites à la démocratisation des pays en développement dans le cadre de la gouvernance globale libérale.
5-Moustapha TAMBA (Sénégal), Mutation politique au Sénégal : bilan des cinquante ans (1960-2010) d’indépendance
6-Cyrille B. KONÉ (Burkina Faso), Liturgie de pardon et sortie de crise au Burkina Faso.
7-Armand LEKA ESSOMBA (Cameroun), Sociologie et nouvelle logique du social. Le nationalisme méthodologique à l’épreuve de la cosmopolitisation de la réalité sociale.

Session 2 : Société civile
Président : Marc Henry Soulet (Suisse)
Modérateur : Jean-Paul Bouiti (Congo)

1-Guy Rostand PANDJI KAWE (Cameroun), Pauvreté et stratégies de survie au Nord-Cameroun. Entre ONG de fortune et fortunes des ONG 1990-2009.
2-Elieth P. EYEBIYI (Bénin), Les nouveaux soldats de la vertu : société civile, ONG internationales et gouvernance de la lutte contre la corruption au Bénin.
3-Gilbert MALEMBA N’SAKILA (R. D. Congo), Société civile, institutions étatiques et bonne gouvernance de l’extraction minière en R.D. Congo.
4-Annamaria FANTAUZZI (Italie et France), Le rôle des ONG italiennes au Congo. Projets et perspectives d’intervention.
5-Blandine DESTREMAU et Michel MESSU (France), Produire de la société civile par l’action sociale associative ?
6-Diamoi Joachim AGBROFFI (Côte d’Ivoire) Mutations de la société ivoirienne au cours des vingt années après le discours de la Baule.
7-Miniwo CARLOS TOE (Burkina Faso), La société civile et la Journée Nationale de Pardon. De l’eau du pardon à la promotion des droits modernes au Burkina Faso.
8-Valérie BRETAGNE, Monique LEGRAND, Ingrid VOLÉRY (France), Les ONG françaises dans l’espace public européen : le cas des politiques d’inclusion et de protection sociale.
9-Kanangila KAPIA (R. D. Congo), Rôle de la société civile et des ONG dans les mutations sociales en Afrique.

Pause

Session 3 : Travail, dynamiques entrepreneuriales
Président : Mohamed Madoui (France)
Modérateur : Pascal Kapagama (R.D. Congo)

1-Idrissou MOUNPE CHARE (Cameroun), La circulation de la main d’œuvre domestique au Cameroun : une figure d’anarchie dans le secteur informel.
2-Bertin NZAMBI KUIZA (R. D. Congo), La promotion de l’économie traditionnelle informelle par l’éducation formelle : cas des industries villageoises et de l’artisanat.
3-Houda LAROUSSI (Tunisie), Les enjeux économiques, sociaux et culturels du micro-crédit : regards maghrébins pour une approche comparée avec le Congo.
4-Jean RUFFIER (France et Chine), Durabilité et reproductibilité du décollage industriel chinois.
5-Régine Oboa (Congo), Les dynamiques entrepreneuriales dans les soins du corps à Brazzaville.
6-Boubacar NIANE (Sénégal), Figures et logiques de managers de l’informel au Sénégal.
7-Gertrude NDEKO (Congo), Gestion du handicap et survie quotidienne : les handicapés du port fluvial de Brazzaville.
8-Alphonse MAKAYA (Congo), Stratégies des migrants Ouest-Africains et création des entreprises au Congo-Brazzaville. Le cas des entrepreneurs maliens de Brazzaville et Pointe-Noire.

Session 6 : Migrations
Président : Bonaventure Mengho (Congo)
Modérateur : Scholastique Dianzinga (Congo)

1-Sébastien BOULAY (France), Voyager pour trouver quelque chose : conceptions du lien entre migration et pauvreté dans une société nomade de l’ouest du Sahara (Mauritanie).
2-Chantal CREEN (France et Sénégal), Trajectoires de vie, trajectoires alimentaires des « migrant(e)s » « sénégalais(e) » à la retraite de la région bordelaise entre Dakar et Bordeaux : entre changements et continuités.
3-Honoré MIMCHE (Cameroun), Émigration internationale et développement national au Cameroun : vers de nouveaux enjeux.
4-Ram Christophe SAWADOGO (Burkina Faso), La diaspora africaine et le développement de l’Afrique : quelles contributions ? À quelles conditions ?

Jeudi 18 février 2010
Matin

Séance plénière : Santé et développement
Président : Didier Vrancken (Belgique)
Modérateur : Mikayoulou (PNUD-CONGO)

- Yves CHARBIT (France), « Population, santé et mutations sociales dans les PVD »
- Patrice YENGO (France), « Pratiques de soins et médicalité en Afrique centrale »
- Discussion

Pause

Séance plénière : Le religieux et le culturel
Présidente : Monique Hirschhorn (France)
Modérateur : Boubacar Niane (Sénégal)

- Jean Pierre MISSIE (Congo), « La chanson chrétienne au Congo. Une voie détournée du politique »
- Imed MELLITI (Tunisie), « Jeunes et religion au Maghreb »
- Discussion

Déjeuner

Jeudi 18 février 2010
Après-midi

Session 4 : Santé et développement
Président : Yves Charbit (France)
Modérateur : Franck Puruhence (Congo)

1-Dalila SEMOUHI (Algérie), Les représentations sociales des infections nosocomiales chez les soignés.
2-Jean-Aimé DIBAKANA (France), État, sociétés et santé au Congo-Brazzaville. L’exemple de la santé de la reproduction.
3-Yves Bertrand DJOUDA FEUDJIO (Cameroun), Le foisonnement des soignants parallèles en milieu urbain camerounais : logiques, pratiques et conditions d’émergence.
4-Thierry P. NZAMBANZAMBA (Gabon), Le bungang face aux autres médecines : vers un nouvel espace de santé.
5-Joël IPARA MOTEMA (R. D. Congo), L’amélioration des formes traditionnelles médicamenteuses dans la médecine traditionnelle comme stratégie de légitimation du pouvoir médical à Kinshasa.
6-Anicet YEMWENI DANGU (R. D. Congo), Médecine traditionnelle et mutations thérapeutiques en République démocratique du Congo. Une contribution à l’approche dynamiste.
7-Honoré MIMCHE et Christian BIOS NELEM (Cameroun), Gestion sociale de la maladie et itinéraires de soins des patients sous ARV au Cameroun.
8-Edrich Nathanaël TSOTSA (France), Action publique et changements politiques. Le cas de la société civile dans la lutte contre le VIH/Sida en Afrique du Sud, au Burkina Faso et au Cameroun.
9-Robert M. MBA (Cameroun), Entre corruption et inaccessibilité aux soins : quel avenir pour les hôpitaux publics au Cameroun ?
10-Dieudonné TSOKINI (Congo), Mutation sociale et induction psychopathologique au Congo.
11-Martin YABA et Stève Bertrand MBOKO IBARA (Congo), Diagnostic post conflictuel des recours thérapeutiques au Congo Brazzaville : analyse et propositions.

Session 5 : Développement
Président : Représentant du FNUAP
Modérateur : Rufin Willy Mantsié (Congo)

1-Véronique PETIT (France), Mobilisation et rhétorique des acteurs face à « une question de femmes » : l’histoire revisitée de la lutte contre les MGF à Djibouti.
2-Souleymane GOMIS (Sénégal), Les femmes universitaires africaines face aux défis contemporains : excision, pauvreté, éducation des enfants, lutte contre l’analphabétisme, développement.
4-Lapika DIMOMFU (R. D. Congo), « Les enjeux fonciers et la problématique du développement des peuples autochtones en Afrique centrale ».
5-MUKOSO NZO Bienvenu (R. D. Congo), L’impact des mutations sociales dans l’alimentation à Kinshasa.
6-Euloge BIKINDOU-BOUEYA (Congo), Les acteurs étatiques et non étatiques à l’épreuve du développement communautaire au Congo : de la logique de l’encadrement à la logique d’appui aux organisations à base communautaire.
7-Mélanie BANGUI GOMA-EKABA (Congo), Pauvreté et changements matrimoniaux à Brazzaville.
8- Annamaria FANTAUZZI (Italie et France), Corps et don du soi : le cas du don du sang des Congolais en Italie.
9- Francis JAURÉGUIBERRY, (France) Technologies de la communication et nouvelles formes de sociabilité
10- Jean COPANS (France), Les Sciences sociales africaines et l’anthropologie du développement au 21 siècle : une nécessaire refondation.

Pause

Session 7 : Le religieux et le culturel
Président : Manuel Sarmento (Portugal)
Modérateur : Ngoe Ngalla (Congo)

1-André LUBANZA MUKENDI (R. D. Congo), Les églises de « réveil » et les mutations socio-politiques en R. D. Congo.
2-Célé Depaul MANIANGA (R. D. Congo), Le travail des enfants sorciers dans les églises de réveil à Kinshasa. Une approche anthropologique.
3-Mbala ELANGA (Cameroun), Démocratie, modernité et pluralisme religieux au Cameroun. Identités et pratiques religieuses en mutation.
4-Dany NANCHOUANG et Honoré MIMCHE (Cameroun), Systèmes familiaux et modernités religieuses au Cameroun : les dynamiques contemporaines.
5-Félicité Mireille NKANZA-NZENZA (Sénégal), L’Islam et ses mutations au Congo-Brazzaville.
6-Casimir Batantou Matoko (Congo), Les nouvelles religiosités et spiritualités congolaises : mythe et mutation religieuse (cas de Bula Mananga et de l’Église Unie du Saint Esprit au Congo).
7-Ipek MERÇIL (Turquie), Existe-t-il une pensée post-islamiste en Turquie ?
8-Moïse TAMEKEM NGOUTSOP (Cameroun), Influences des « nouvelles religiosités » sur la sexualité juvénile au Cameroun. Une contribution à la sociologie des mutations.
9-GOYENDZI (Congo), La démocratisation du savoir théologique dans les nouveaux mouvements religieux à Brazzaville : réalité et enjeux socio-politiques.

Session 8 : Le culturel
Président : André Patient Bokiba (Congo)
Modérateur : Zambo Belinga (Cameroun)

1-Svetlana ROUBAILO-KOUDOLO (Togo), La dynamique multiculturelle des jeunes. Le cas de la ville de Lomé.
2-Edwige ZAGRE/KABORE (Burkina Faso), Diversité des œuvres du site de sculpture de Laongo et culture de la paix.
3-Moïse TAMEKEM NGOUTSOP (Cameroun), La sexualité à l’épreuve des mutations internes. Les enjeux socioculturels de la transgression du tabou de l’inceste chez les Bamiléké du Cameroun.
4-Josué NDAMBA (Congo), Identité, Migration et Changements de langues
5-Grégoire LEFOUOBA (Congo), Enjeux et dynamique des rivalités sociales au Congo : cas de Brazzaville
6-Jean-Claude BAYAKISSA (Congo), L’Afrique comme identité et comme projet.
7-Gilbert MUBANGI BET’UKANY (R.D. Congo) : Le cartel social, nouvelle socialité face au déforcement des ethnies et des tribus dans les villes africaines.
8- Abel KOUVOUAMA (France), Les figures du religieux dans la chanson congolaise de variétés.

Conclusion du colloque

- Bonaventure MVE-ONDO (Vice-recteur AUF, Montréal, Qc, Canada)
- Abel KOUVOUAMA (Université de Pau et des Pays de l’Adour, France)
- Monique HIRSCHHORN (Université Paris-Descartes, France)
- Discussion

Cocktail de clôture

Vendredi 19 février 2019
Matin et après-midi

Cours pour étudiants de licence et maîtrise :

- La sociologie et ses paradigmes
- Les débouchés de la sociologie

Séminaire doctoral :

- Sociologie et science sociales

Organisation

Comité d’honneur :
Pr. Ange Antoine Abena, Ministre de l’enseignement supérieur, Congo
Monsieur Henri Ossebi, Sociologue, Ministre de la recherche scientifique, Congo
Pr. Georges Moyen, Pédiatre, Ministre de la santé (ancien Recteur), Directeur de la formation doctorale, UNMG
Pr Armand Moyikoua, Recteur de l’Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
Pr. Charles Bowao, Philosophe, Directeur de la formation doctorale, UNMG
Pr Théophile Obenga, Représentant personnel du chef de l’État pour l’Enseignement supérieur, Congo
Pr Dieudonné Tsokini, Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, UNMG
Pr. Paul Nzete, Linguiste, Doyen honoraire de la Faculté des lettres et des sciences humaines, UNMG
Pr. Abraham Constant Ndinga-Mbo, Coordonnateur de la Formation doctorale « Histoire et Civilisation Africaine »
Pr. André Petitat, Sociologue, Président de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), Université de Lausanne, Suisse
Pr. Fidèle Nzé-Guéma, Sociologue, Recteur de l’Université Omar Bongo, Libreville, Gabon
Pr. Rahma Bourqia, Sociologue, Présidente de l’Université Hassan II Mohammédia, Maroc, membre du bureau de l’AISLF
Pr. Pierre-Noël Denieul, Sociologue, Directeur de l’IRMC-Maghreb, Tunis
Pr. Jean Copans, Sociologue, Université Paris-Descartes, France
Pr. Claude Javeau, Sociologue, Université libre de Belgique, Belgique
Pr. Daniel Mercure, Sociologue, Université Laval, Québec, Canada, Président d’honneur de l’AISLF
Pr. Monique Hirschhorn, Sociologue, Université Paris-Descartes, France, Présidente d’honneur de l’AISLF
Pr. François Rajaoson, Sociologue, Ancien Recteur de l’AUF, Université d’Antananarivo, Madagascar
Pr. Côme Manckassa, Sociologue, ancien Chef de département de Sociologie, UNMG
Pr. André-Patient Bokiba, Responsable de la formation doctorale ELLIC, UNMG, Président du collectif pour la promotion Cames.

Comité scientifique international :
Pr. Abel Kouvouama, Anthropologue, philosophe, Université de Pau et des Pays de l’Adour, France (co-responsable du GT 22 « Sociétés africaines ») de l’Aislf.
Pr. Jean-Pierre Missié, Sociologue, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
Pr. Joseph Tonda, Sociologue, Université Omar Bongo, Libreville, Gabon
Pr. Didier Vrancken, Sociologue, Université de Liège, Belgique, Vice-président de l’AISLF
Pr. Patrice Yengo, Anthropologue, EHESS, Centre d’études africaines, Paris, France
Pr. Ipek Merçil, Sociologue, université Galatasaray, Istanbul, Turquie, membre du bureau de l’AISLF
Pr. Rémy Bazenguissa Ganga, Sociologue, Université de Lille 1, France
Pr. Mohammed Madoui, socio- anthropologue, CNAM-LISE, Paris, France
Pr. Monique Legrand, sociologue, Université Nancy2, France, membre du bureau de l’AISLF
Pr. Gora Mbodj, Sociologue, université de Saint-Louis, Sénégal
Pr. Zambo Belinga, Université de Yaoundé, Cameroun
Pr. Lapika Di Monfu, Socio-anthropologue, Université de Kinshasa

Comité d’organisation :
Régine Tchicaya-Oboa, Gertrude Ndeko-Longonda, Odile Saint-Raymond, Jean-Paul Bouiti, Emmanuel Daho, Casimir Batantou. Mélanie Goma-Ekaba-Bangui, Jean-Pierre Banzouzi, Joseph Asselam, Pascal Kapagama, Raoul Goyendzi , Nicodème Okobo, Alphonse Makaya, Christophe Lia, Armand Baboutila, Kubu Ture Matondo

Secrétariat du colloque
 :
Inès Matesso Ngakoula, Guy Georges Tobagui, Sabrina Mountou, Ketty Geneviève. Iposso Camille, Makiona Samuel

Contact : Morgiane Bassaba - téléphones portables : +242 526 26 05 ou +242 664 00 48 - téléphone fixe : +242 281 08 79

Informations pratiques

SANTÉ
* Vaccination obligatoire contre la fièvre jaune
* Traitement antipaludéen à prévoir
* S’assurer être couvert par une assurance (rapatriement, etc.) en cas de besoin

VISAS
Ils sont obligatoires pour tous les voyageurs (à l’exception des ressortissants d’Afrique centrale). La demande de visa touristique doit être assortie d’un billet d’avion et d’une réservation hôtelière.

Représentations diplomatiques de la République du Congo à l’étranger : voir http://www.congo-site.com/Represent...

Pour les Français : Voir le site du ministre des Affaires étrangères français : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/co...

Pour plus d’information consulter le site (très complet) : http://www.congo-siteportail.info/ (Portail National d’Information et de Conseils sur le Congo Brazzaville)


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |