AISLF

| |

Jeudi 23 septembre 2021, 17h32

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article1296


Les internés du ghetto. Ethnographie des confrontations violentes dans une cité impopulaire

Manuel Boucher

Manuel Boucher, Préface de Didier Lapeyronnie, Les internés du ghetto. Ethnographie des confrontations violentes dans une cité impopulaire, Paris, l’Harmattan, Coll. recherche et transformation sociale, 2010, 421 p.

Ce livre rompt avec le traitement médiatique des quartiers populaires. Grâce à la réalisation d’une enquête ethnographique, Manuel Boucher analyse la production et la régulation des phénomènes de violences dans une « cité ghetto ». Il décrit les rapports paroxystiques et complexes entretenus entre des jeunes « figures de désordres », des « forces de sécurisation » et des pacificateurs indigènes« . Mais qu’ils soient »pacificateurs« ou »rebelles« , ce livre montre que les »internés du ghetto« vivent tous de nouvelles épreuves de la domination et déploient des stratégies individuelles et collectives pour en sortir.
 »Dans les Internés du Ghetto, Manuel Boucher ne donne pas de leçon de morale. Il n’oppose pas les jeunes à la police, il restitue avec une grande précision, mais aussi beaucoup d’humanité et de sensibilité, le face à face des individus policiers avec des jeunes du ghetto. De l’émotion éprouvée à la lecture des portraits qu’il nous propose, il fait une des clefs de la compréhension de la tension entre les uns et les autres et des logiques du ghetto" (extrait de la préface).

Manuel Boucher est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |