AISLF

| |

Jeudi 23 septembre 2021, 17h43

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article1858


Les paradoxes de la sociologie

Jacques Coenen-Huther

Jacques Coenen-Huther, Les paradoxes de la sociologie, Paris, l’Harmattan, Coll. Logiques sociale, 2012, 212 p.

Loin d’être une science comme les autres, la sociologie est une discipline hybride, tiraillée entre des styles cognitifs aux exigences opposées, des objectifs difficilement compatibles, des orientations théoriques très diverses et des préférences de méthode qu’il n’est pas toujours aisé de justifier. Au sein de la corporation des sociologues se manifestent des aspirations contradictoires. L’espoir tenace de construire peu à peu une véritable science de la vie sociale croise le souci plus immédiat d’apporter une connaissance utile à la collectivité. Dans l’opinion publique, la sociologie est confondue avec l’étude des problèmes sociaux. Paradoxalement, son image est dominée par ses techniques d’investigation et non par les raisonnements qu’elle met en oeuvre. Pourtant, greffant un idéal de rigueur scientifique sur des siècles d’interrogation philosophique, la sociologie nous invite à jeter un regard neuf sur la condition humaine. En dépit des ambiguïtés de son projet intellectuel, elle reste une entreprise originale d’élucidation du monde qui nous entoure.

Jacques Coenen-Huther est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |