AISLF

| |

Jeudi 4 mars 2021, 13h35

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article2259


Le travail de prévention. Les relations professionnelles face aux risques cancérogènes

Danièle Carricaburu et al.

Danièle Carricaburu, François Féliu, Ludovic Jamett, Émilie Legrand, et Arnaud Mias, Le travail de prévention. Les relations professionnelles face aux risques cancérogènes, Toulouse, Octares, Coll. travail et Activité humaine dirigée par François Daniellou, Yves Schwartz et Gilbert de Terssac, 2013, 200 p.

À l’heure où les attentes, réglementaires et sociales, en matière de santé au travail s’expriment plus ouvertement, qu’en est-il de la capacité des entreprises à prendre en charge la prévention des risques professionnels ? S’appuyant sur une étude menée en Normandie sur la prévention des risques cancérogènes, cet ouvrage explore les différentes facettes d’un travail de prévention qui, s’il inclut une dimension technicienne toujours conséquente, relève avant tout d’une activité collective orientée vers la formulation et l’effectivité de règles du travail. Procédant d’une analyse cognitive de la situation, ce travail de prévention invente des dispositifs, des pratiques et des savoirs qui stabilisent les relations entre les différents acteurs - employeur, encadrement, préventeurs, salariés et leurs représentants, mais aussi médecins et inspecteurs du travail - autour d’une manière plus ou moins partagée de voir la situation et de concevoir l’action de chacun. Lire suite et sommaire via :
http://www.octares.com/boutique_fic...

Danièle Carricaburu est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |