AISLF

| |

Mercredi 19 janvier 2022, 11h14

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article2368


Dette de qui, dette de quoi ? Une économie anthropologique de la dette

Bernard Hours et al. (dir.)

Bernard Hours, Pepita Ould Ahmed (dir.), Dette de qui, dette de quoi ? Une économie anthropologique de la dette, Paris, L’Harmattan, Coll. Question contemporaine, Série Globalisation et sciences sociales, 2013, 296 p.
http://www.editions-harmattan.fr/in...

À l’heure où l’on observe un chantage planétaire sur la dette, ces questions s’imposent. Que véhicule la dette et quels en sont les principaux acteurs ? La dette est toujours indissociablement sociale et économique. Les contributions ici réunies s’interrogent sur les modalités du partage de la dette et sur les contraintes qu’elle génère. Elles abordent les dimensions symboliques et politiques de la dette dans diverses sociétés et soulignent le caractère sexué de la dette des femmes. Entre les dettes qui peuvent se solder et celles dont la durée est sans fin, l’analyse de la dette pose un défi stimulant aux économistes comme aux anthropologues.

Bernard Hours est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |