AISLF

| |

Jeudi 23 septembre 2021, 16h01

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article2527


Des « métallos » aux « jeunes des cités ». Sociohistoire d’une banlieue ouvrière en mutation

Éric Marlière

Éric Marlière, Des « métallos » aux « jeunes des cités ». Sociohistoire d’une banlieue ouvrière en mutation, Paris, Éditions du Cygne, 2014

Comment est-on passé des métallurgistes aux jeunes dits « de cité » ? Quels sont les enjeux économiques, sociologiques et culturels qui ont mis un terme au monde ouvrier et à son système social ? Comment saisir les transformations et les continuités d’un quartier populaire autrefois ouvrier, aujourd’hui post-industriel confrontés dès les années 1920 à la « question sociale » ? Les représentations sociales ont changé : les ouvriers d’alors appartenaient au monde industriel et constituaient en cela l’espoir de la modernité au milieu du XXe siècle alors que les « jeunes de banlieues », enfants d’immigrés et d’ouvriers qui peinent à devenir salariés, sont davantage appréhendés par les pouvoirs publics et médiatiques comme inquiétants voire menaçants pour la cohésion sociale. Par son approche sociohistorique et ethnographique, cet ouvrage tente d’éclaircir ses problématiques à l’aune de l’histoire sociale d’un quartier ouvrier qui a connu la métamorphose de « banlieue rouge » à celle de « quartiers sensibles » dans les années 1980.

Éric Marlière est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |