AISLF

| |

Jeudi 23 septembre 2021, 17h49

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article3282


Mixité et violence ordinaire au collège et au lycée

Marie-Carmen Garcia et al.

Patricia Mercader, Annie Léchenet, Jean-Pierre Durif-Varembont et Marie-Carmen Garcia, Mixité et violence ordinaire au collège et au lycée, Toulouse, Erès, 2016.

Sur la base d’interviews et d’observations dans des collèges et lycées, les auteurs ont conduit une recherche originale qui articule les violences scolaires ordinaires et les rapports entre filles et garçons. Ils mettent en évidence un fonctionnement hiérarchique à deux niveaux des violences genrées entre élèves liées à des modèles de virilité et de refus du féminin. Entre garçons, et dans une moindre mesure entre filles, ils observent une hiérarchie instable où le statut de chacun est mis à l’épreuve dans chaque interaction. Entre garçons et filles, il s’agit de l’emprise stable d’un groupe sur l’autre. Ce système se manifeste crûment en milieu populaire et sous une forme plus euphémisée dans un milieu social privilégié.
L’observation révèle que tout en luttant contre ces violences quand elles sont transgressives, les adultes ont tendance, dans leurs interactions quotidiennes, à soutenir le système hiérarchique qui les fonde, sans le savoir et en dépit de leurs intentions.
Scientifiquement novateur par son approche psychosociologique et son point de vue délibérément interdisciplinaire, cet ouvrage apporte des éléments concrets pour faire évoluer les politiques publiques et les pratiques éducatives dans le cadre scolaire afin de combattre efficacement l’inégalité sexuelle.

Marie-Carmen Garcia est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |