AISLF

| |

Vendredi 15 novembre 2019, 01h38

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article3797


GT29 - Cacophonies de l’acritique. Enquêter sur les « contestations régressives » (Appel à communication)

20 juillet 2019

Le GT 29 de l’AISLF (Théories critiques ; sociologies critiques),organise un colloque à l’Université de Lausanne les 3 et 4 octobre 2019, ouvert aux enseignant.e.s et étudiant.e.s avancés et doctorant.es. Les rencontres de ce groupe de travail visent non seulement à approfondir des aspects des théories critiques et de la sociologie critique, en sciences humaines et sociales ainsi qu’en philosophie sociale et politique, mais aussi à créer un espace de réflexion autour des réalités sous-jacentes aux diverses thèses émises par les différentes productions reliées à ces courants de pensée.

Date limite de soumission : 20 juillet 2019
Au cours de ses rencontres précédentes, le groupe de travail « Sociologies critiques,
théories critiques » (GT29) de l’Association Internationale des Sociologues de Langue
Française (AISLF), constitué à Montréal en 2016, a abordé la question de la critique sous différents angles. Autour du thème « Critiques du monde contemporain : quelles formes pour la contestation ? » (Université Paris Descartes, 28-29 septembre 2017), la seconde rencontre a permis d’examiner différentes modalités de la critique, spécifiques à des sphères d’activité ou à des mouvements sociaux, en abordant notamment la question de son point de vue. Consacrée à l’« émergence de la critique » (UQAM, 5-7 septembre 2018), la rencontre suivante s’est penchée sur la manière dont se déploie la critique, ses modalités de formulation et de déploiement publiques. La rencontre de 2019 abordera la question des « contestations régressives », à savoir les critiques de la réalité sociale sans référence aux principes de progrès, de réflexivité, d’intelligence du jugement, ou encore d’émancipation, auxquels la critique sociale se rattache. Dans ce cas, la réalité sociale est contestée non pas dans le sens d’une visée « méliorative » de ses configurations, à l’aune de principes de justice, de progrès, de solidarité, mais au contraire pour « revenir en arrière », souvent dans la remontrance et la désignation haineuse de « coupables ».

Modalités de soumission
Les enseignant.e.s et étudiant.e.s intéressé.e.s sont prié.e.s de soumettre une proposition de communication d’environ 400 mots d’ici au 20 juillet 2019, à Marta Roca Escoda et Olivier Voirol

Appel complet à télécharger


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |