AISLF

| |

Vendredi 15 novembre 2019, 01h29

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article3813


Contrat doctoral H/F : « Le genre du ’corps arbitral’ : profils, carrières et conditions d’évolution des « juges-arbitres » dans 3 fédérations sportives (handball, gymnastique et boxe) », CNRS, St Etienne

1er octobre 2019

Le Centre Max Weber, UMR5283, laboratoire de sociologie généraliste lance un appel à candidature pour un contrat doctoral de 36 mois dont le sujet de thèse sera « Le genre du ’corps arbitral’ : profils, carrières et conditions d’évolution des « juges-arbitres » dans 3 fédérations sportives (handball, gymnastique et boxe) ».

Date limite de soumission : 1er octobre 2019

Thématique
Objectifs : L’arbitrage est peu étudié académiquement, et même un angle mort des recherches sur l’égalité hommes/femmes dans les fédérations sportives. Le projet vise à étudier sociologiquement les carrières des arbitres femmes et hommes de Hand-Ball, Gymnastique et Boxe : via l’analyse des discours des 3 fédérations concernant la féminisation de l’arbitrage, et via l’examen, par une méthode mixte de recherche, des profils et carrières des femmes et hommes arbitres pour comprendre les effets de genre qui y existent. Cette recherche doctorale aura aussi un objectif appliqué de fournir à ces fédérations des éléments objectifs pour améliorer l’égalité entre les sexes en leur sein.
La thèse a pour projet, dans chacune de ces fédérations, d’analyser les conditions d’émergence, d’exercice et de promotion des arbitres à partir d’un protocole mixte de recherche (quantitatif+qualitatif) :

  1. histoire des politiques de féminisation des 3 fédérations ;
  2. comparaison sexuée des carrières entre fédérations par questionnaires ad-hoc et récits de vie ;
  3. ethnographies de matchs et compétitions, voire de formations des arbitres, pour caractériser les relations entre les arbitres et les autres acteurs sportifs, dont les formateurs/évaluateurs.

Contexte de travail
Pour le travail en laboratoire, la/le doctorant.e sera rattaché.e au sein du Centre Max Weber, UMR5283, laboratoire de sociologie généraliste. Iel travaillera de manière majoritaire au sein du site stéphanois du CMW (UJM, campus Tréfilerie, équipe 4 Cultures Publiques), ainsi que des autres sites du laboratoire (ENS Lyon - équipe 5 Dispositions, pouvoirs, cultures, socialisations ; et à la MSH-LSE essentiellement). Iel sera bien sûr amené.e, dans le cadre du travail d’enquête, à se déplacer pour faire du terrain auprès des arbitres, formateur/trices, dirigeant.es, et lors de rencontres sportives des fédérations étudiées (lieux encore indéterminés)

Modalités de soumission
Le diplôme de master 2 n’est pas exigé au moment de la candidature, il sera nécessaire de le fournir au moment de la signature du contrat de travail uniquement. Autrement dit, même si vous soutenez votre mémoire de M2 en septembre, vous êtes encouragé.es à candidater dès maintenant.
En revanche, merci de fournir vos relevés de notes à jour, mémoire ou résumé du projet de mémoire le cas échéant.
Les dossiers de candidature devront être déposé sur le portail emploi du CNRS.

Accéder à l’offre complète en ligne


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |