AISLF

| |

Jeudi 4 mars 2021, 13h15

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article400


La saveur du monde. Une anthropologie des sens

David Le Breton

David Le Breton, La saveur du monde. Une anthropologie des sens, Paris, Métailié, 2006, 450 p.

Pour l’homme, il n’y a pas d’autres moyens que d’éprouver le monde, d’être traversé et changé en permanence par lui. Le monde est l’émanation d’un corps qui le pénètre. Un va et vient s’instaure entre sensation des choses et sensation de soi. Avant la pensée il y a les sens. Dire avec Descartes « Je pense donc je suis » c’est omettre l’immersion sensorielle de l’homme au sein du monde. Je sens donc je suis est une autre manière de poser que la condition humaine n’est pas toute spirituelle, mais d’abord corporelle. L’anthropologie des sens implique de se laisser immerger dans le monde, d’être dedans, non devant, et sans se départir d’une sensualité venant alimenter l’écriture et l’analyse. Le corps est foisonnement du sensible. Il est inclus dans le mouvement des choses et se mêle à elles de tous ses sens. Entre la chair de l’homme et la chair du monde nulle rupture, mais une continuité sensorielle toujours présente. L’individu ne prend conscience de soi qu’à travers le sentir, il éprouve son existence par les résonances sensorielles et perceptives qui ne cesse de le traverser. L’auteur explore les modalités sociales et culturelles des différents sens à travers une pratique du détour vers les sociétés traditionnelles.

David Le Breton est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |