AISLF

| |

Mercredi 19 janvier 2022, 12h02

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article4035


Au bonheur des tours

Dan Ferrand-Bechmann

Dan Ferrand-Bechmann, Au bonheur des tours, Paris, L’Harmattan, avril 2020.

Pourquoi écrire sur les tours ? Pour décrire la manière dont on y vit en se référant à la parole de ses habitants et à des archives. Se poser la question du voisinage et des relations que sucite un habitat en hauteur est paradoxal quand on connaît les critiques faites aux grands immeubles de l’après-guerre et il existe peu d’écrits de sociologues sur les « villages en hauteur ». La vie dans une tour, l’entretien avec l’architecte qui en a construit, il y a 50 ans, la description de son architecture et du quartier et la lecture de romans sur des villes effrayantes et leurs tours en folie alimentent ce travail. On y trouve aussi une discussion sur des thèmes centraux en sociologie urbaine comme ceux du don, de l’entraide et des solidarités.

Dan Ferrand-Bechmann est membre de l’AISLF.


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |