AISLF
AUF

Cette interface a été réalisée avec le soutien de l'Agence universitaire de la Francophonie.

L'AISLF soutient l'insertion professionnelle des sociologues et spécialistes en sciences sociales francophones en publiant des offres d'emplois, de stages, de bourses et de prix, s'adressant aux masterant·e·s, doctorant·e·s et docteur·e·s.

Postes

Résidences de recherche, Institut d’études avancées de Paris

10 juin 2020, 15h

Dans le cadre de son programme « Cerveau, culture et société », l’Institut d’études avancées de Paris (IEA) propose des résidences à des chercheuses et chercheurs internationaux de haut niveau en sciences humaines et sociales, sciences cognitives et neurosciences pour des périodes de 5 ou 10 mois au cours de l’année universitaire 2021-2022.

Date limite de candidature : 10 juin 2020, 15h

L’IEA offre aux chercheuses et chercheurs la possibilité de développer ou de poursuivre un projet de recherche à l’interface entre les neurosciences, les sciences cognitives et les sciences humaines et sociales, en bénéficiant d’un environnement scientifique interdisciplinaire de premier plan. L’institut les soutient dans l’établissement de contacts scientifiques avec les institutions universitaires et de recherche de Paris et de la Région Île-de-France.
Les candidates et candidats peuvent postuler pour un séjour se déroulant lors d’une des périodes suivantes :
• 1er septembre 2021 - 31 janvier 2022 (5 mois)
• 1er septembre 2021 - 30 juin 2022 (10 mois)
• 1er février - 30 juin 2022 (5 mois)

Critère d’éligibilité
Sont éligibles les chercheuses et chercheurs de toutes les nationalités. Cet appel à candidatures concerne :
- Les professeurs d’université et chercheuses et chercheurs « séniors » de haut niveau occupant un poste universitaire ou de recherche ou émérites, avec au minimum 10 années d’expérience à temps plein dans la recherche après le doctorat. Pour être considéré comme sénior, la candidate ou le candidat doit avoir obtenu son doctorat avant le 1er avril 2010.
- Les chercheuses et chercheurs « juniors » justifiant d’au minimum 2 années et au maximum 9 années d’expérience dans la recherche après le doctorat. Pour être éligible et considéré comme junior, la candidate ou le candidat doit avoir obtenu son doctorat entre le 1er avril 2010 et le 1er avril 2018.
Ne sont pas éligibles les chercheuses et chercheurs qui ont résidé en France pendant plus de 12 mois dans les trois dernières années, soit entre le 1er mars 2016 et le 1er mars 2019.

Modalités de soumission des candidatures
Le dossier, rédigé en anglais est déposé exclusivement via le système de candidature en ligne. Les dossiers envoyés par e-mail ou par courrier ne sont pas acceptés.
Le dossier est constitué d’un formulaire en ligne dûment rempli, comportant notamment un résumé du projet de recherche destiné aux spécialistes et un résumé destiné au grand public (1500 signes maximum chacun, espaces comprises), ainsi que des documents suivants à joindre au formulaire par téléchargement sous format PDF :
• Curriculum vitae incluant une liste globale de publications et une liste des 5 publications considérées comme étant les plus importantes (10 pages max.) ;
• Projet de recherche détaillé (max. 25 000 caractères espaces comprises, hors bibliographie) présentant
- la thématique et la question de recherche
- l’état de la recherche sur ce sujet, l’originalité du projet et en particulier l’intégration entre SHS, sciences cognitives et neurosciences
- la méthodologie et/ou les fondements théoriques, les données/les sources
- les retombées attendues sur la discipline, sur d’autres disciplines, au-delà du champ
académique
- le programme de travail
- les collaborations et contacts scientifiques existants ou envisagés en France
- la bibliographie (les ouvrages et articles cités) ;
• Lettre attestant de la coopération de la chercheuse ou du chercheur avec un établissement universitaire ou de recherche situé en France, signée par un membre de cet établissement. Une préférence sera accordée aux projets menés en collaboration avec l’une des institutions partenaires de l’IEA (voir la liste infra). Les collaborations envisagées pendant le séjour peuvent notamment concerner l’organisation de colloques, de séminaires et/ou la préparation d’un projet de recherche en vue d’une demande de financement international (type ERC, Horizon Europe) ;
• Pour les chercheuses et chercheurs juniors uniquement : deux lettres de recommandation de chercheurs de toute nationalité.

Voir l’appel complet.

Postes

Assistant·e diplômé·e en sociologie, Université de Fribourg

21 juin 2020

Le département de Sciences sociales de l’Université de Fribourg recrute un·e assistant·e diplômé·e en sociologie (50%), pour une prise de fonction le 1er septembre 2020.

Date limite de candidature : 21 juin 2020

Activités et responsabilités
• Activités d’enseignement et d’encadrement des étudiant·e·s dans le cadre du Bachelor en sociologie.
• Activités de recherche dans le domaine de l’analyse des interactions sociales.
• Tâches administratives.
• Préparation d’une thèse de doctorat en sociologie, dans le domaine de spécialisation de l’équipe de recherche

Profil
• Master en sociologie, sciences sociales, sciences du langage et de la communication ou titre jugé équivalent (note moyenne égale ou supérieure à 5 sur 6).
• Intérêt pour la recherche scientifique dans le domaine de l’analyse des interactions sociales (ethnographie, ethnométhodologie, analyse de conversation, analyse multimodale, travail hospitalier, communication interprofessionnelle).
• Maîtrise du français et de l’anglais (oral et écrit).
• Aisance dans l’utilisation des outils informatiques standard.

Modalités de candidature
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer un dossier de candidature - lettre de motivation avec coordonnées complètes, curriculum vitae, copie des diplômes, relevé de notes et liste de références - sous forme d’un seul fichier pdf à Esther González Martínez.
L’examen des candidatures commencera le 22 juin 2020 et continuera jusqu’à ce que le poste soit pourvu.
Pour des renseignements complémentaires, consulter le site internet ou contacter Esther González Martínez.

Voir la fiche de poste.

Postes

Contrat post-doctoral en Sciences de l’information et de la communication, LERASS, Toulouse

5 juillet 2020

Dans le cadre de l’ANR GEM ( (Gender Equality Monitor), le LERASS-EA827- propose un contrat postdoctoral de 18 mois sous la direction de Marlène Coulomb-Gully et Giuseppina Sapio en lien avec l’axe Genre du LERASS.

Date limite de candidature : 5 juillet 2020

Description du poste
- Durée du post doc : 18 mois /1er septembre 2020 - 30 mars 2022 Rémunération entre 2324,26 € et 2 811,60 € bruts mensuels en fonction de l’expérience du/de la candidat.e.
- Cadre du recrutement : ANR GEM
- Profil : Genre, médias, interactions verbales
- Sections/disciplines : 71ème (SIC) - 7ème (linguistique) - 19ème (sociologie )

Il s’agira plus précisément ici de travailler sur les manifestations de la domination de genre dans l’espace public médiatique à travers la disqualification des voix de femmes : on pense en particulier aux « Manterrupting »/« Mansplaining » ou encore à la caractérisation des voix sur le plan de leur matérialité vocale (les médias et plus particulièrement la radio, contribuent à l’instauration d’une norme vocale en distinguant des « bonnes voix », le plus souvent graves, au rebours de celles caractérisées comme « aigues »).

Activités
Sous le contrôle des responsables du projet, le ou la chercheur.e :
- Participera à la rédaction d’un état de l’art sur les liens entre prise de parole, médias/espace public et domination de genre et, plus spécifiquement, sur les phénomènes de manterrupting, mansplaining, et de disqualification des voix réputées « féminines », ces derniers faisant l’objet d’une littérature scientifique majoritairement anglophone ;
- Contribuera à la collecte du matériel d’observations empiriques, en lien avec l’INA et les autres partenaires impliqués dans le projet ;
- Recueillira, analysera et présentera des données quantitatives et qualitatives, en lien avec l’INA et les autres partenaires impliqués dans le projet ;
- Participera au traitement des données en appui des chercheur.es ;
- Participera à la diffusion et valorisation des résultats dans la sphère universitaire et dans la société civile.

Compétences attendues
- Parfaite maîtrise de la langue française et capacités rédactionnelles ;
- Maîtrise de l’anglais ;
- Capacité à travailler dans un cadre interdisciplinaire associant des SHS et des Sciences dites « dures » (informatique, etc.) ;
- Maîtrise de la conception et de la mise en œuvre d’enquêtes quantitatives et qualitatives ;
- Compétences avérées en information-communication (des travaux sur la radio et l’audiovisuel seront des atouts) ;
- Contact relationnel ;
- Participation à l’organisation de manifestations.

Modalités de soumission des candidatures
Le dossier de candidature comprendra : un CV, une lettre de motivation exposant l’adéquation entre le profil recherché et celui du/de la candidat.e, une copie du diplôme de doctorat, le rapport de soutenance, 2 travaux (publications) les plus significatifs. Il est à envoyer jusqu’au 5 juillet 2020 par email à Marlène Coulomb-Gully et Giuseppina Sapio.
Les candidat.es retenu.es seront auditionné.es entre le 10 et le 12 juillet 2020.

Voir l’appel complet.

Prix

Prix de thèse 2020, Groupement d’Intérêt scientifique Institut du Genre

15 juin 2020

Pour soutenir la jeune recherche et encourager la diffusion des connaissances dans le domaine du genre et des sexualités, le Groupement d’Intérêt scientifique Institut du Genre lance la campagne 2020 du prix de thèse.

Date limite de soumission des candidatures : 15 juin 2020

Conditions et modalités de candidature
Le prix s’adresse à tous les docteur·e·s ayant soutenu une thèse en 2019 dans le domaine des Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales dans un établissement partenaire du GIS. La thèse pourra avoir été rédigée en langue étrangère et soutenue dans une université française partenaire du GIS (ou au moins en co-tutelle).

Le prix a pour objectif prioritaire une aide à la publication soit sous forme d’ouvrage, soit sous forme d’article dans une revue à comité de lecture.
Le prix est doté de 7 000 euros. Il pourra être partagé entre deux lauréat-e-s.
Les lauréat-e-s seront invité-e-s à présenter leurs travaux lors de la remise officielle du prix par une personnalité scientifique.

Les candidat-e-s déposeront auprès de l’Institut du Genre un dossier complet exclusivement au format PDF, composé des pièces suivantes :
- Formulaire de candidature
- Curriculum vitae (1 page)
- Résumé de la thèse (5000 signes maximum)
- Rapport de soutenance
et signaleront dans leur message de candidature l’URL de la page sur tel.archives-ouvertes.fr (HAL) où figure leur thèse. Si éventuellement la thèse figure sur une autre plateforme, le lien devra être activé impérativement jusqu’au début octobre 2020.

Après examen de leur recevabilité, la liste des candidat-e-s sera affichée sur le site de l’Institut du Genre. Toutes les candidatures valides seront examinées par le Conseil scientifique de l’Institut du Genre qui élira les lauréat-e-s lors de sa réunion de l’automne.
Critères de sélection des projets :
- la qualité de l’apport aux études de genre
- l’originalité du sujet et de la démarche scientifique.
- le caractère interdisciplinaire de la démarche scientifique (sans que ce critère soit exclusif)
- la qualité d’écriture en vue de la publication.
- l’intérêt pour l’ensemble du champ.

Les dossiers sont à déposer auprès de l’Institut du Genre par voie électronique entre le 5 mai et le 15 juin 2020 minuit à [cette adresse : sg-gis-idgenre@mshparisnord.fr].

Prix

Prix, Fondation des sciences sociales

15 juillet 2020

La Fondation des sciences sociales lance un appel à candidatures pour la journée pour les sciences sociales 2021 sur le thème « Pandémies ». Douze prix de 2500€ s’adressent aux enseignants-chercheurs et chercheurs en début ou milieu de carrière.

Le présent appel à contributions scientifiques s’adresse aux enseignants-chercheurs et chercheurs de toutes les disciplines des sciences sociales. Il se prête à diverses approches et présente des enjeux notamment pour l’histoire, l’anthropologie, la démographie, l’économie, la sociologie, les sciences cognitives, la psychologie, le droit...
Toutes ces disciplines sont invitées à éclairer ce thème selon leurs propres méthodes et leurs problématiques spécifiques. Le but de cet appel est de mobiliser les chercheurs–post-doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs qui travaillent sur ce thème et sur d’autres qui s’en rapprochent. Les projets susceptibles d’être retenus associeront des recherches théoriques et empiriques de qualité à des problématiques relativement ouvertes et générales.

Sont éligibles les personnes de toute nationalité et tout statut, rattachées à des institutions de recherche françaises (même si elles exercent à l’étranger) ou européennes et titulaires d’une thèse de doctorat.

Nourries de données, menées selon des méthodes innovantes, les contributions devront être déposées auprès de revues à comité de lecture. Parallèlement, une version destinée à un plus large public sera présentée en novembre 2021 lors de la 9e Journée des Sciences Sociales et fera également l’objet d’une publication dans l’ouvrage collectif de la Fondation. L’évènement sera précédé de trois journées de travail au cours desquelles les lauréats seront invités à discuter de leur projet d’article et à se former à la prise de parole.

Modalités de soumission des candidatures
Les candidatures (télécharger le formulaire à remplir) doivent être déposées par voie électronique à cette adresse avant le 15 juillet 2020, à minuit.
L’appel est en ligne.


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF