AISLF

| |

Samedi 4 décembre 2021, 11h06

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article1199


Ressource dans la lutte contre la pauvreté. Entre contrôle sociétal et reconnaissance sociale

26 au 28 août 2010, Montes Claros (Brésil)

Le CR 30 de l’AISLF co-organise un colloque international avec l’Université de Montes.

Le colloque aura lieu à l’Université de Montes.

Voir le site du colloque : http://www.coloquiointernational.un...

Problématique du colloque

Un colloque consacré à la lutte contre la pauvreté s’inscrit naturellement dans une tradition de recherche prenant pour objet les obstacles au développement social, les situations de pauvreté et d’exclusion sociale qui en résultent ainsi que les politiques et forces sociales qui tentent d’y faire face. Sensibles à toutes les opportunités d’appréhension et de mobilisation des moyens susceptibles de promouvoir la justice sociale et la dignité des individus et des communautés, les organisateurs de ce colloque s’associent très volontiers à l’Année européenne de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale programmée en cette année 2010. Cependant, soucieux de dépasser l’horizon européen et conscients de l’intérêt de la comparaison transnationale et des effets de solidarité qui en résultent, ils aimeraient contribuer à l’effort de réflexion autour des nouvelles orientations des politiques sociales au Brésil et en Amérique Latine, en général.

L’objectif central du colloque est de rassembler des informations et d’élaborer des savoirs sur les orientations des programmes de lutte contre la pauvreté, sur le sens et les méthodologies mises en œuvre dans les différentes secteurs, aux différents niveaux territoriaux et par une diversité de professionnels ainsi que sur les formes d’appropriation des mesures par les populations-cible et les effets sociaux qui en résultent.
Partant du principe que les objectifs et les sens des programmes de lutte contre la pauvreté ne sont ni stables ni linéaires selon les différentes types d’intervention, selon les différents intérêts mobilisés et selon les différents acteurs engagés, le colloque s’attachera à dégager les tensions nées lors de la mise en œuvre des mesures d’intervention en considérant, par exemple, les niveaux et les statuts des professionnels qui les appliquent (de la conception jusqu’à la production de la relation de service), les différents niveaux de territorialité mobilisés ou bien encore les écarts entre les logiques d’offre et les logiques d’appropriation des mesures.

Un accent sera mis sur ce dernier point, notamment en interrogeant la tension produite entre offre et appropriation. Le noyau dur du colloque repose en effet sur la conviction selon laquelle les mesures de lutte contre la pauvreté produisent toujours une tension entre des forces de contrôle social, qui tendent à orienter les comportements et les attentes des populations-cible en accord avec les normes socialement valorisées, et des forces de différenciation qui tendent à marquer les oppositions en différenciant les statuts sociaux, les ressources et les manières d’y accéder. D’un coté, on trouve le souci (et la nécessité) des instances d’intervention d’encadrer les comportements et les attentes des pauvres (pour les amener à agir sur leurs modes de vie et attitudes) ou, au minimum, pour leur permettre d’utiliser les ressources proposées en accord avec les valeurs centrales de la société. De l’autre, on relève la possibilité (la nécessité) pour les pauvres, en adhérant aux modèles proposés, d’être reconnus (à différents niveaux), ce qui transforme d’autant leur statut dans la société. Différents effets peuvent naître de la rencontre de ces deux forces comme, d’une part, une adhésion, ou non, des populations cibles au contrôle normatif inhérent à ces mesures et, d’autre part, une reconnaissance sociale, ou non, des changements de comportements ou d’attentes des pauvres.

Plus que produire des résultats nets, le croisement de ces possibilités engendre des dynamiques à géométrie variable, associatives ou contradictoires, d’affrontement à la pauvreté selon les conjonctures et les types de mesures d’intervention considérés.

Thématiques des sessions prévues de présentation des communications :
1. Politiques de développement et orientations de la lutte contre la pauvreté
2. Effets locaux de la mise en œuvre des mesures globalisées de lutte contre la pauvreté
3. Les défis de la dimension territoriale dans la conception des mesures de lutte contre la pauvreté
4. Les effets des mesures de lutte contre la pauvreté sur la structuration des modes de vie des pauvres
5. La construction politique et juridique des populations pauvres et des communautés bénéficiaires des mesures
6. Les formes de reconnaissance (familiale, sociale, politique, juridique) des ressources des populations et des communautés dans la lutte contre la pauvreté.
7. La reconstruction des identités des individus et des communautés pauvres par l’entremise des processus d’intervention
8. Les modes d’articulation des ressources normatives des dispositifs d’intervention et des ressources alternatives des communautés
9. La réinterprétation des objectifs et des instruments d’intervention par les populations cible
10. Les modes d’appropriation des ressources institutionnelles par les populations-cible
11. Problématiques émergentes dans les analyses sur la pauvreté et le développement social
12. Mensuration de la pauvreté multidimensionnelle et de la vulnérabilité sociale
13. Chômage et précarisation du travail : nouvelles et vieilles configurations

Secrérariat du colloque
Programa de Pos-graduaçao em Desenvolvimento Social
Campus Universitario Prof. Darcy Ribeiro , Prédio 03
Montes Claros – MG Brazil – Caixa Postal 126 – CEP 39401-089

http://www.coloquiointernational.un...


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |