AISLF

| |

Jeudi 23 mai 2024, 07h41

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article4712


L’impensé colonial des sciences sociales

8 décembre 2022

Cette table ronde est organisée par le Centre arabe de recherches et d’études politiques de Paris (CAREP Paris), en partenariat avec l’Université Paris Cité, le Laboratoire du changement social et politique (Université Paris Diderot) et la revue Tumultes.

Argumentaire
Dès les années 1970, Talal Asad et Edward Saïd avaient montré comment la culture mais aussi les sciences sociales avaient, souvent à leur insu, contribué à la domination coloniale. Alors que les diverses sciences sociales, mais aussi la philosophie et le droit, se présentaient comme fondamentalement non-politiques parce que relevant de la pure rationalité, elles servaient aussi parfois de masque et de justification à la domination, en particulier la domination coloniale. 
À partir du XIXe siècle, un seul mode de connaissance s’est imposé comme le seul véritable savoir : la pensée occidentale, ce qui permet aujourd’hui de parler d’injustice épistémique. L’extension de la domination coloniale à la science ne s’exprimait pas seulement par le contrôle de la pensée, mais aussi par la confiscation des imaginaires des populations locales, qui étaient entièrement monopolisés sinon contrôlés par les Européens et la machine de guerre coloniale (Djerbal, 2022). On peut se demander si cette vision a fondamentalement changé. 
S’inscrivant dans la lignée des études post-coloniales, cette table ronde repose sur le souci de rendre visible ce lien entre sciences sociales au sens large et domination coloniale, dans les interstices, les métaphores, les non-dits, les impensés. Car force est de constater que la colonisation a laissé derrière elle des savoirs et des pratiques contraignant les représentations occidentales (Jacques Berque, 1965). Ensemble, ils font de la traduction épistémologique de la colonisation, ce qu’on appelle aujourd’hui la « colonialité du savoir », un élément structurant mais désormais interrogé et contesté des évolutions scientifiques à venir.

Voir le programme en ligne

La table ronde (en français et en anglais) a lieu au CAREP Paris, 12, rue Raymond Aron 75013 Paris, le jeudi 8 décembre 2022, de 14h à 18h.
Elle a lieu en présence et est accessible à distance (visioconférence).

S’inscrire à la visiocenférence


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |