AISLF

| |

Mercredi 22 septembre 2021, 00h48

Source : https://www.aislf.org/spip.php?article777


Lettre de l’Aislf n° 6 - juin 2008

La Lettre de l’Aislf n° 6 traite des activités de l’association entre janvier et juin 2008. Son dossier présente la sociologie turque, Istanbul étant le lieu du 18e Congrès (7-11 juillet 2008).

Téléchargez la Lettre de l’Aislf n° 6

Éditorial

D’un congrès à l’autre

Quatre années : le temps d’un bilan dont on peut retenir quatre points principaux.
Le premier est d’abord l’augmentation du nombre de nos membres, de 1 400 en 2004 à 1 650 en 2008. S’il en fallait une preuve, cela suffit à montrer qu’une association internationale francophone a toujours sa place en sociologie.
Un second est, grâce à l’action de notre secrétaire général et de notre secrétaire générale adjointe, le développement de notre politique de communication : un site actualisé en permanence, une Lettre qui vous rend compte tous les semestres de la vie de l’association, un petit bulletin qui, tous les quinze jours, suit l’actualité, une revue en ligne SociologieS dont le projet fut lancé par le précédent président Daniel Mercure et qui est maintenant inscrite dans le portail <revues.org> .
Le troisième élément tient au renforcement de notre inscription dans la francophonie qui constitue la spécificité de notre association. Dans le prolongement de ce qu’avait initié Renaud Sainsaulieu et qu’avaient repris Liliane Voyé et Daniel Mercure, nous avons en effet continué à mettre en oeuvre une conception ouverte de la francophonie dont le congrès organisé par le vice-président André Petitat à Istanbul constitue un exemple emblématique.
À ceci s’ajoute la constitution d’un réseau des responsables de filières francophones de sociologie, soutenue par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), qui devrait nous permettre, en parallèle avec l’activité scientifique portée par nos comités de recherche et groupes de travail, de prendre en charge les problèmes de formation et de professionnalisation des jeunes sociologues, ce qui, compte tenu du renouvellement démographique, représente un problème essentiel.
Le quatrième est la création de nouveaux CR et GT. Cinquante ans après sa création, l’AISLF a certes changé, mais sa vitalité actuelle augure bien de l’avenir.
Monique Hirschhorn

Téléchargez la Lettre de l’Aislf n° 6


AISLF • Université Toulouse Jean Jaurès • 31058 Toulouse Cedex 9 • France
Secrétariat : aislf@aislf.org | +33 (0)2 53 00 93 09

| |