AISLF

Livres parus en 2014

50 ans de cultures noires au Sénégal (1960-2010)

Moustapha Tamba et Myriam Odile Blin

Moustapha Tamba et Myriam Odile Blin, 50 ans de cultures noires au Sénégal (1960-2010), Paris, éditions L’Harmattan, 2014.

« Cette étude est triplement circonscrite : dans l’espace, un état des lieux portant sur la culture et les arts Sénégal ; dans le temps, 1960-2010, soit cinquante ans, une durée propice à des bilans et évaluations ; et aux acteurs dans leur diversité, institutions publiques, centralisées et décentralisées, entrepreneurs, administrateurs culturels et producteurs. Les auteurs ont utilisé le même schéma d’investigation pour rendre compte de l’état de la culture sous les présidents L. S. Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, avec le souci manifeste d’une approche comparative portant sur le budget alloué à la culture, les textes législatifs et réglementaires, les innovations en matière d’infrastructure et de stratégies de développement du secteur. Ils ont fort judicieusement combiné, revue de la littérature sur la question, analyses d’archives et interviews d’acteurs, notamment dans la troisième partie focalisée sur le regard des acteurs autres qu’institutionnels. L’enquête globale est conduite de manière sobre dans son expression et précise quant aux données à mettre en exergue (recours à des tableaux, des organigrammes, des chiffres et le compte-rendu d’opinions fortes exprimées par des acteurs à fort capital symbolique). La question centrale de cette étude, explicite ou en filigrane, demeure celle de l’existence ou non d’une politique culturelle. » (Préface du Pr Abdoulaye Élimane Kane, ancien ministre de la culture).

Moustapha Tamba et Myriam Odile Blin sont membres de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 2