AISLF

Yvonne ROUX (1920-1998)

À Yvonne

Annie Van Houtvin

À Yvonne,

Il est des personnes que l’on doit aux hasards de la vie d’avoir rencontrées. Je bénis ce hasard qui m’a permis de faire connaissance et de côtoyer, quelques trop brefs moments, une personne aux qualités si riches.

Aujourd’hui les mots se bousculent et ne trouvent pas leur place sur le papier. Que dire, Chère Yvonne, et d’autres le feront mieux que moi qui vous ai trop peu connue, toute la gentillesse, la générosité et la joie de vivre que j’ai pu apprécier à votre contact. Vous portiez à chacun un intérêt toujours si grand avec vivacité et humour. Quel bonheur toujours d’être à vos côtés.

Merci d’avoir été tout cela pour tous ceux qui ont eu la chance de croiser votre chemin, et j’en fus.

« … Nous retrouverons avec émotions ces évocations de quelques journées heureuses… » Ces mots que vous m’écriviez après votre passage à Bruxelles correspondent bien à ce que je ressens aujourd’hui : une grande émotion et une grande tristesse.


Mentions légales


AISLF site version 8.0 | © 2013-2022 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF