AISLF

Livres parus en 2010

Anthropologie politique de la globalisation

Monique Selim et Bernard Hours

Monique Selim, Bernard Hours, Anthropologie politique de la globalisation, Paris, l’Harmattan, Coll. Anthropologie critique, 2010, 286 p.

La globalisation ne met pas un terme aux diverses formes d’identités et d’altérités des hommes en société, mais elle en modifie profondément la nature. Cet ouvrage entend aller au-delà du simple constat de nouvelles pratiques ethnographiques. Les auteurs tentent de produire une analyse anthropologique des normes qui constituent le ressort principal des processus de globalisation dans les domaines de la santé, du travail, de la sécurité, de l’éthique et de la moralité humanitaire. Ces normes sont portées par des acteurs idéologiques tels que les femmes, l’étranger, le pauvre, les ONG, figures symboliques ou organisations qui permettent leur résonance, leur réinterprétation, leur incorporation, leur diffusion. Le projet, d’une gouvernance sécuritaire et globalisée privilégie une reproduction paisible de l’économie de marché. Dans ce cadre, une démocratie de consommateurs d’émotions remplace les sujets politiques. Les conséquences épistémologiques de ces mutations actuelles interpellent de façon décisive les anthropologues du présent.

Monique Selim et Bernard Hours sont membres de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF