AISLF

Postes

Assistant.e de recherche, Droits et Santé des Femmes Hébergées, Isolées, Réfugiées, Paris

L’Observatoire du Samu social lance un appel pour un poste d’assistant.e de recherche pour participer à la finalisation de la recherche DSAFHIR, pour une durée de 12 mois.

Contexte

Le projet DSAFHIR associe sciences sociales et épidémiologie pour analyser les inégalités d’accès à la santé et aux protections sociales et légales chez les femmes migrantes concernant en particulier la santé sexuelle et reproductive. Porté par l’Observatoire du Samusocial et le Cridup (Université Paris 1), il vise (1) à mieux identifier les risques spécifiques que rencontrent les femmes migrantes et réfugiées en situation de précarité administrative et sociale, (2) à analyser les éventuels freins à l’accès aux services existants et (3) à tester trois types interventions visant à faciliter cet accès. Il s’appuie sur une enquête en deux vagues menées auprès de femmes migrantes hébergées en hôtels (gérés par le Samusocial de Paris). Ce projet qui bénéficie d’un financement par l’Agence Nationale de la Recherche et est soutenu par plusieurs fondations, se déroule en 4 étapes :

  1. Première étape (mars 2016-juin 2017) : conception et réalisation de la première vague de l’enquête quantitative par questionnaire en face-à-face auprès de 479 femmes, et qualitative par entretiens approfondis avec 29 femmes ;
  2. Deuxième étape (juin 2017-juillet 2017) : mise en œuvre de trois dispositifs d’intervention : un accompagnement individualisé, un accompagnement collectif, et une information sur les services existants ;
  3. Troisième étape (septembre 2018-juin 2018) : conception et réalisation de la deuxième vague de l’enquête quantitative par questionnaire en face-à-face auprès de 280 femmes, et qualitative par entretiens approfondis avec 32 femmes ;
  4. Quatrième étape (septembre 2019-décembre 2019) : Analyse, publication et diffusion des résultats de l’enquête.

Mission

L’assistant.e travaillera à l’Idup, sous la responsabilité des coordinatrices de la recherche et aura pour tâches :

  • Nettoyer les bases de données : faire les tests de cohérences entre les deux vagues, faire le dictionnaire de variable de la vague 2, recoder les variables communes.
  • Mettre en œuvre les analyses descriptives nécessaires à la finalisation du rapport final de l’enquête.
  • Mettre en œuvre les analyses multivariées et de séquences nécessaires à l’analyse secondaire des données.
  • Participer à la diffusion des résultats de la recherche : préparation des outils et des supports de diffusion.

Modalités de soumission

Le/la candidat.e devra avoir de bonnes capacités organisationnelles, une autonomie dans le travail. Une expérience en analyse de données, en réalisation d’enquêtes et de travail auprès de populations migrantes et/ou dans le domaine de l’hébergement social seront appréciées. Le/la candidate.e sera titulaire d’un master en analyse de données quantitatives ou de niveau de formation équivalent et devra avoir une bonne maitrise d’un logiciel de traitement de données (SAS ou Stata).
Les dossiers de candidature devront comprendre un curriculum vitae détaillé à jour et une lettre de motivation et devront être envoyé à Armelle Andro et à Mireille EBERHARD

Appel complet à télécharger


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 5