AISLF

Appels à communications

Colloque international (cyber)harcèlement

Date limite de soumission : 28 avril 2022

Le colloque international sur le (cyber)harcèlement (CICY) « Approches critiques et interdisciplinaires des phénomènes de violence en ligne » se tiendra à Nancy (France) du 5 au 7 décembre 2022. L’appel à communications est ouvert jusqu’au 15 avril.


Appel à communiquer
Le harcèlement peut être défini comme des violences exercées de manière répétée à l’encontre d’une personne dans une configuration où il y a ferme intention de nuire et déséquilibre des forces (l’agresseur a l’ascendant physique et/ou psychologique sur sa cible ou la malmène avec un groupe de suiveurs qu’il a fédéré autour de lui) (Olweus, 1999). Les conséquences pour les victimes sont multiples : anxiété, perte de confiance en soi, troubles du sommeil, état dépressogène, phobie sociale, etc. Le harcèlement est un phénomène que l’on retrouve dans de nombreux contextes : scolaire (Smith, Sharp, 2000 ; Catheline, 2015) notons que les Québécois parlent d’« intimidation scolaire » et non de harcèlement (Roberge, Beaudouin, 2016) ; universitaire (Hamel, 2008) ; professionnel (Hirigoyen, 2017) ; familial – au sein de la fratrie – (Tippet, Wolke, 2014) ; conjugal (Hirigoyen, 2003) ou encore harcèlement de rue (Gayet-Viaud, 2021). Il prend différentes formes : exclusion sociale, violence verbale (insulte, moquerie), psychologique ou morale (dénigrement, humiliation, menace, rumeur), physique (bousculade, coup) ou encore sexuelle (attouchement, baiser forcé, avances sexuelles).
Avec le développement du web 2.0 et des smartphones au milieu des années 2000, ces formes se renouvellent : envoi d’insultes ou de menaces par SMS ou messagerie électronique, usurpation d’identité, scènes d’agression filmées et diffusées en ligne, pornodivulgation (publication d’images intimes sans l’accord de la personne qu’elles représentent). Plusieurs études, dont certaines conduites dans une approche intersectionnelle (Stoll, Block, 2015 ; Angoff, Barhart, 2021), convergent sur le fait que ces violences ont un fort ancrage dans les stéréotypes de genre et le sexisme : par exemple, dans le monde adolescent, les filles en sont deux fois plus victimes que les garçons et les jeunes LGBTQIA+ y sont quatre fois plus exposé·es (Couchot-Schiex et al., 2017 ; Felmee, Faris, 2016 ; Hinduja, Patchin, 2020). À cela s’ajoutent le racisme, la grossophobie et la stigmatisation d’élèves en situation de handicap (Sentenac et al., 2016 ; Debarbieux et al., 2018). […]

Lire l’appel complet

Propositions
Les propositions sont à envoyer pour le 28 avril 2022 à l’adresse
colloquecyberharcelement@protonmail.com.
Afin de garantir le processus d’évaluation en double aveugle, merci de nous faire parvenir :
- un document anonyme avec votre proposition de communication d’une longueur maximale de 6 000 signes (2 pages), précisant le titre, le ou les axes choisi(s), un résumé présentant la question de recherche, une brève revue de la littérature et/ou des perspectives théoriques, des éléments de méthodologie et quelques indications bibliographiques ;
- un deuxième document précisant le titre de votre communication, votre nom, votre prénom et votre rattachement institutionnel.

Les notifications d’acceptation seront adressées entre le 30 juin et le 15 juillet 2022. La publication d’un ouvrage collectif est prévue dans un second temps, à la suite du colloque.

Les frais d’inscription au colloque sont de 50 Euros pour les titulaires. Le colloque est gratuit pour les étudiant∙es, doctorant·es et non-titulaires.


Mentions légales


AISLF site version 8.0 | © 2013-2022 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF