AISLF

Mémoire

Jean-Michel BERTHELOT (1945-2006)

Communiqué du Président de l’Université de Toulouse Le Mirail

Rémy Pech

Chères collègues, chers collègues,

J’ai l’immense tristesse de vous annoncer le décès de notre anciern collègue Jean-Michel Berthelot à l’âge de 60 ans. Normalien et agrégé de philosophie, il a été recruté comme professeur de sociologie dans notre université en 1982, après y avoir enseigné une année comme assistant. Spécialiste de sociologie de l’éducation et des systèmes scolaires, il a fortement contribué à développer ma recherche dans ce domaine. Il s’est tourné dans les années 1990 vers l’épistémologie des sciences sociales, domaine qu’il a contribué à redéfinir par des ouvrages majeurs (en particulier L’intelligence du social, 1990, Les Vertus de l’incertitude, 1996 et Épistémologie des sciences sociales, 2001). Il avait acquis, en sociologie et au-delà, une renommée internationale.

Directeur du CERS, responsable de la formation doctorale, directeur de l’UFR e sociologie, il s’est enaagé avec force et intelligence dans le développement de la sociologie à Toulouse. Membre du Conseil scientifique de l’université, il fut en 1992 l’un des membres fondateurs de l’Institut des Études Doctorales, préfiguration de nos actuelles écoles doctorales. Il faut enfin souligner son engagement pédagogique. Convaincu de l’importance de la transmission du savoir, il s’est engagé avec force pour que recherche et formation universitaire soient toujours liées. Il a en particulier dirigé de nombreuses thèses dont les titulaires enseignent à présent dans diverses universités en France et dans le monde.

Président du jury de l’agrégation de sciences sociales, il a su, comme dans ses enseignements, y insufler rigueur, exigence et compréhension. Enfin il aura œuvré sans relâche pour le développement international de la recherche universitaire francophone, notamment comme secrétaire général de l’Association internationale des sociologues de langue française.

Nommé en 1997 comme Professeur à la Sorbonne, d’abord à Paris V, puis à Paris IV, il a quitté notre université, mais nous avons toujours conservé pour lui une reconnaissance sincère. Sa passion de la pédagogie, sa rigueur scientifique alliée à un engagement constant auprès de ses étudiants ont frappé tous ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui. Pour beaucoup d’entre nous, il était avant tout un mai attentif et bienveillant.

Les obsèques civiles auront lieu, mercredi 8 février à 15h au cimetière de Figuer dans l’Ariège.

Je vous prie de croie en mes sentiments tristes et cordiaux.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 1