AISLF

Postes

Contrat postdoctoral, Université de Pau

30 septembre 2020

L’UMR Passages de l’Université de Pau lance un appel à projet de recherche sur la politisation du sous-sol, en sociologie ou science politique.

Date limite de candidature : 30 septembre 2020

Description du poste
Le post-doctorat s’inscrit dans un projet de recherche sur la politisation des sous-sols développé au sein d’une Chaire junior financée dans le cadre du projet E2S UPPA. Démarrée en 2018, cette chaire est d’une durée de cinq ans. Le post-doc doit s’inscrire dans une démarche collective de comparaison entre diverses utilisations des sous-sols dans un contexte de transitions énergétique et écologique. La recherche collective est fondée sur une approche constructiviste des problèmes publics qui vise à faire émerger les discours et les stratégies des acteurs pour défendre ou mettre en cause certaines utilisations du sous-sol dans un contexte de transition écologique. Depuis 2018, plusieurs investigations ont été menées sur le stockage géologique de carbone, le stockage de gaz et d’hydrogène, le renouveau minier en France et en Guyane, et avant cela sur les hydrocarbures non conventionnels.
L’appel à projet vise à financer une recherche ciblant soit un terrain complémentaire aux travaux actuellement en cours au sein de la chaire, soit une contribution théorique à l’analyse des utilisations du sous-sol. La recherche proposée doit permettre d’éclairer un processus de politisation du sous-sol concernant soit des dynamiques de contestation d’utilisations traditionnelles du sous-sol comme les mines et les hydrocarbures, soit des dynamiques de construction d’utilisations nouvelles comme le stockage géologique, la géothermie profonde, les mines liquides, etc. Le projet de recherche devra être relativement court (cinq pages) et présenter un questionnement théorique et/ou l’intérêt d’analyser un nouveau terrain, la méthode proposée pour y répondre, les compétences du ou de la chercheur.e pour mener jusqu’au bout sa recherche. Le projet est réalisable en deux ans mais il doit pouvoir donner lieu à un rapport d’étape à la fin de la première année. La localisation du/de la chercheur.se sur Pau est requise. Une participation aux activités du laboratoire et de la chaire est vivement souhaitée. La bourse de deux fois 12 mois est accompagnée d’un budget de fonctionnement pour les déplacements liés à la recherche.
Salaire : brut mensuel = 2699 euros + 220 euros (correspondant aux 64h d’enseignement/an)

Profil recherché
Nous recherchons un·e jeune docteur·e (ou doctorant·e ayant une date de soutenance prévue avant le début du contrat) en sciences sociales avec une expérience et des connaissances en matière de transition énergétique, d’utilisations des sous-sols, d’économie politique des ressources naturelles, d’analyse des politiques publiques environnementales et industrielles et de sociologie de l’action collective et des controverses. Le/la candidat·e devra avoir une expérience préalable des enquêtes par entretiens et leur exploitation. La maitrise de l’anglais est indispensable (publications réalisées ou à venir dans cette langue) et la participation à des congrès internationaux est attendue. Celle d’une autre langue dépendra de l’étude proposée.
La recherche sera encadrée par Sébastien Chailleux.

Modalités de soumission des candidatures
Le dossier de candidature (CV + projet de recherche) est à soumettre à Sébastien Chailleux avant le 30 septembre 2020.

Voir l’appel complet.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 2