AISLF

Postes

Contrat postdoctoral, Plan Bleu et Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée

11 décembre 2020

Dans le cadre d’un partenariat entre le Plan Bleu à Marseille et l’Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée à Aix-en-Provence (SoMuM), il est proposé le recrutement d’un·e chercheur·e postdoctorant·e à compter du 1er mars 2021, pour un contrat de 12 mois (renouvelable une fois).

Date limite de soumission des candidatures : 11 décembre 2020, 12h

Thématique
Le ou la candidate proposera un projet de recherche qui entre dans le thème suivant : « L’outil de la prospective face aux défis des transformations socio-environnementales pour aider l’action publique en Méditerranée ».
Que ce soit dans les domaines à enjeux environnementaux comme le climat, l’énergie, la biodiversité ou l’eau, ou dans les domaines de la démographie, de l’immigration ou de l’éducation, le bassin méditerranéen se révèle un territoire particulièrement intéressant pour traiter de l’action publique à l’épreuve des transformations socio-environnementales globales : pour voir comment se documentent et s’enregistrent les évolutions, comment s’alimentent les politiques publiques dans leur ambition prospective, notamment sous les mots d’ordre de la « transition » et du « développement durable ». Conçu en partenariat entre le LAMES et l’association Plan bleu, le travail du post-doctorant devra examiner comment la pensée prospective utilise ses différents outils, notamment l’approche par les scénarios, pour penser des défis présents et futurs, aussi bien pour les volets de protection de la santé et de l’environnement que pour la promotion d’activités plus attentives à ces enjeux. Les propositions de recherche à conduire sur 12 mois devront s’articuler avec les thèmes de recherche du LAMES et avec les attentes opérationnelles de l’association Plan bleu.
Comment penser les sociétés de demain et les défis auxquels elles sont exposées ? Comment penser les crises d’aujourd’hui et de demain ? En quoi la Méditerranée est-elle un bon terrain d’observation pour nourrir ces questionnements ? Il s’agira de voir comment les sciences sociales analysent les outils et méthodes pour penser l’avenir qu’imaginent, forgent et mettent en œuvre les institutions (dont Plan Bleu), et quels sont les outils d’analyse et méthodologiques que les sciences sociales peuvent contribuer à développer.

Missions
Le ou la postdoctorant·e proposera un projet de recherche qui devra apporter une contribution scientifique au sein du LAMES et de l’Institut SoMuM, ainsi qu’au sein du Plan Bleu, et qui permettra de développer le partenariat entre ces acteurs.
Au Plan Bleu, le ou la postdoctorant·e s’engagera à :
- Contribuer à l’animation d’un réseau d’experts administratifs et scientifiques.
- Participer à la production d’un exercice prospective avec ces experts.
- Rédiger des policy briefs sur des évolutions sectorielles.
- Prendre part aux activités à mettre en œuvre dans le cadre de l’exécution du programme MED.
Au sein de l’Institut SoMuM et du LAMES, le ou la postdoctorant·e s’engagera à :
- Dans le cadre du Pôle transversal intersectoriel de l’Institut : coordonner le groupe de travail « Prospective et projections : approche critique et interdisciplinaire en sciences humaines et sociales », dont l’objectif est d’animer une réflexion méthodologique et épistémologique sur la production de scenarii comme activité entre science et politique.
- Mettre en place des formations à la réflexion critique sur la prospective, destinées aux doctorants et masterants du périmètre de SoMuM.
- Présenter les travaux menés dans le cadre du contrat postdoctoral auprès des membres de l’institut et du LAMES.
- Animer une activité scientifique de réseau et de partenariat qui permette aux membres du Plan Bleu de se saisir davantage des productions de la recherche publique comme ressources.
- Tirer une publication des travaux menés dans le contrat postdoctoral.
- Participer aux grandes rencontres de l’institut SoMuM et aux séminaires du LAMES.

Profil recherché
L’appel est ouvert aux disciplines des sciences sociales : sociologie, science politique, histoire, géographie, anthropologie sociale, démographie.
Le ou la candidat·e doit être titulaire d’un doctorat et avoir une expérience significative dans le suivi et l’analyse de changements globaux ou régionaux.
Critères de sélection :
- Qualité scientifique du projet.
- Ouverture à une échelle internationale et particulièrement méditerranéenne, en termes de réseaux
académiques et professionnels.
- Compréhension des enjeux de développement dans le bassin méditerranéen.
- Notions d’analyse prospective.
- Maîtrise de la langue anglaise.

Modalités de soumission des candidatures
Le dossier de candidature comprendra :
- un Curriculum vitae ;
- le diplôme de doctorat ;
- le rapport de soutenance de thèse ;
- un projet de 15 000 signes (espaces et notes de bas de pages compris) maximum rédigé en français. Ce projet détaille l’intérêt scientifique de la recherche ainsi que la manière dont le projet s’inscrit dans les objectifs de SoMuM et du Plan Bleu énoncés dans l’appel.
Le dossier complet devra être envoyé avant le 11 décembre 2020, 12h à ces deux adresses : chloe.chatelin@univ-amu.fr et acomolet@planbleu.org.
Plusieurs candidats seront présélectionnés et participeront à un entretien par visio-conférence le 16 décembre 2020.

Voir l’appel complet.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 3