AISLF

Postes

Doctorant·e pour thèse : « Genre et intervention préventive »

15 septembre 2021

La Chaire « Genre et prévention en santé », portée par la Cité du Genre, Institut interdisciplinaire de recherche et de formation en études de genre (IdEx) en partenariat avec ECEVE (INSERM UMR1123), finance un contrat doctoral à Université de Paris co-dirigé par Joëlle Kivits (Professeure de Sociologie, Laboratoire ECEVE, Faculté Santé) et Virginie Bonnot (Professeure de Psychologie Sociale, Laboratoire de Psychologie Sociale : contextes et régulation, Institut de Psychologie, Faculté Sociétés et Humanités).

Appel à candidatures
La thèse interrogera une intervention de prévention du suicide chez les adolescents et jeunes adultes au prisme du genre, depuis sa construction (entre autres exemples : étude des différences dans les causes et dans l’expression de la souffrance psychologique, réduction des potentiels biais de genre dans la construction de l’outil) jusqu’à son évaluation (introduction du genre parmi les critères de jugement de l’intervention).

La thèse interrogera l’intervention au prisme du genre, depuis sa construction jusqu’à son évaluation. Deux axes de questionnement pourront être développés. Le 1er concerne les dimensions de genre sous-tendant l’intervention : comment les différences d’expression de la souffrance psychologique chez les AJA (femmes, hommes, personnes intersexes, personnes trans et personnes non binaires) devraient-elles prises en compte dans l’intervention ? Quels sont les moyens mis en oeuvre par les chercheur·es et quels sont les leviers pour combattre les stéréotypes de genre et adapter l’intervention ? Comment le processus de construction de l’outil de e-prévention permet-il l’intégration des dimensions d’usage de la technologie et d’appropriation du message liées au genre ?

Le 2e questionnement portera sur l’évaluation de l’intervention : comment la phase d’évaluation peut-elle introduire le genre parmi les critères de jugement de l’intervention ? Il s’agira de proposer à la fois de nouvelles variables permettant d’évaluer l’impact de l’intervention en fonction du genre et les méthodologies adaptées à leur recueil. Le travail doctoral consistera en une contribution tant conceptuelle que méthodologique sur la considération du genre dans les interventions de prévention. La problématique du genre pourra être croisée avec d’autres vulnérabilités, dans une perspective intersectionnelle. Ces questions devront être explorées de manière interdisciplinaire et en collaboration avec l’équipe de chercheur.se.s du projet.

Contrat
Le contrat est un CDD doctorant.e / contrat doctoral et est d’une durée de 36 mois à temps complet. La date de début de la thèse est le 1er novembre 2021. La rémunération sera environ de 1455 €/mois net.

Candidatures
Le dossier de candidature, à adresser à : Joëlle Kivits (joelle.kivits@univ-lorraine.fr) et Virginie Bonnot (virginie.bonnot@uparis.fr) sera soumis sous la forme d’un seul fichier pdf dont le nom respectera la structure suivante : NOM_Prénom_CD-Genre_UdeParis.pdf.

Il inclura :

  1. Une lettre de motivation
  2. Un CV détaillé
  3. Un relevé de notes de M1 et de M2
  4. Le projet de thèse de 4 pages maximum : contexte et positionnement par rapport à l’état de l’art ; objectif (et hypothèses le cas échéant) ; méthodologie ; calendrier ; références.

Une attention particulière sera portée aux éléments du CV et de la lettre de motivation faisant ressortir un intérêt porté aux questions liées au genre et à la santé. Une à deux lettres de recommandations peuvent être incluses au dossier.

Pour plus d’informations, voir l’offre complète


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF