AISLF

Postes

Doctorant·e sur « L’acceptation des véhicules autonomes »

16 août 2021

Le Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive (CNRS) de l’Université Clermont Auvergne fait un appel à candidature pour un contrat doctoral pour une thèse sur « L’acceptation des véhicules autonomes ».

Appel à candidatures
Cette thèse de sociologie s’inscrit dans un projet pluridisciplinaire visant à approfondir les connaissances sur l’acceptation des véhicules autonomes afin de convertir les intentions des utilisateurs en action. Financée par la Délégation à la Sécurité Routière (Ministère de l’Intérieur), cette thèse approfondira la partie sociologique du projet et a des applications pratiques. En effet, le défi à relever pour la sécurité routière se situe dans la fiabilité des véhicules autonomes et dans l’adoption de ces véhicules par la majorité des usagers. Toutefois, la diffusion d’une innovation n’est pas aisée (Rogers, 2003) et nécessite une sensibilisation adaptée et ce, d’autant plus que seuls 28% des Français se disent prêt à déléguer complètement la responsabilité de leur conduite à un véhicule autonome (Bel, 2019). Les travaux sur l’acceptabilité ont montré que les principaux freins à la mobilité autonome étaient liés à trois facteurs : 1/ le sentiment de sécurité (Haboucha et al., 2017 ; Rahimi et al., 2020) ; 2/ l’utilité perçue (Jing et al., 2020) et 3/ la confiance. Les profils socio-démographiques des usagers varient, quant à eux, en fonction des études consultées (Jing et al., 2020, Golbabaei et al., 2020). D’autres facteurs interviennent tels que l’influence sociale, le rapport à l’innovation, le plaisir de conduire et la perception du risque. Les personnes plus âgées ont moins souvent l’intention d’adopter ce type de mobilité que les plus jeunes (Nazari et al., 2018), mais ce n’est pas toujours confirmé (Jing et al., 2020). Toutefois, le taux d’acceptation et la confiance accordée aux véhicules autonomes semblent augmenter si les personnes ont la possibilité de les tester, et ce, davantage chez les personnes âgées (Hartwich et al., 2019).

Les objectifs de cette thèse sont les suivants :

  1. dessiner le profil socio-démographique des Français ayant l’intention d’utiliser un véhicule autonome ;
  2. proposer des recommandations applicables au profit des politiques publiques afin d’adapter la formation et la communication en fonction des profils socio-démographiques des usagers et, en particulier, de convertir les intentions d’usage en action.
  3. apporter une connaissance ciblée du processus d’acceptation (adhésion) d’une innovation technologique (la voiture innovante) et des freins à la mobilité innovante (confiance, sécurité, utilité).

Cette recherche mobilisera des méthodes quantitatives (sondage) et qualitatives (entretiens, observations).

Contrat
Le Lieu de travail sera à Clermont-Ferrand. Le type de contrat est CDD Doctorant/Contrat doctoral à Temps complet d’une durée de 36 mois avec une rémunération de 1 675,94€ net mensuel. La date de début de la thèse est le 1 octobre 2021 et celle de fin de la thèse est le 30 septembre 2024.

Candidatures
Le dossier de candidature à fournir doit contenir avant le 16 août 2021 :

  • CV (1 à 5 pages)
  • Lettre de motivation d’une à 3 pages
  • Résumé (une page) du mémoire de master 2 ou équivalent
  • Copie du mémoire de master 2 ou équivalent (à fournir via WeTransfer)
  • Relevé de notes de Master 1 ou équivalent, et de Master 2 ou équivalent (en M2 ou équivalent, la mention assez-bien au minimum est exigée)

Envoyez votre dossier de candidature à l’adresse suivante : romy.sauvayre@uca.fr

Pour plus d’informations, voir l’offre complète


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF