AISLF

Livres parus en 2010

Expériences de la douleur. Entre destruction et renaissance

David Le Breton

David Le Breton, Expériences de la douleur. Entre destruction et renaissance, Paris, Métailié, 262 p.

“La douleur est de tous les jours dans le corps de l’homme et nous ne savons d’elle que peu de choses”, écrivait le chirurgien René Leriche. David Le Breton, dont on connaît les travaux sur le corps, revient aujourd’hui sur l’indicible de la souffrance. À partir de cet événement le plus souvent privé qu’est la douleur, dont on ne sait pas toujours si elle vient du corps ou de l’âme, qui nous met face à cette “condition corporelle” qui fait, comme le notait Descartes, que l’homme est avant tout “fondu en son corps”. David Le Breton montre que certes la douleur est une sensation réelle, mais aussi une émotion, une perception, autrement dit une activité de déchiffrement sur soi et non le seul décalque d’une altération somatique, autrement dit elle n’est pas seulement une histoire de système nerveux. Bien sûr il y a la torture, violence absolue où la douleur est produite pour ne pas être endiguée, la maladie aussi avec ses embrasements intolérables. Mais l’auteur rappelle dans d’autres circonstances où la douleur est présente (body art, sport extrême, etc.) mais se donne pratiquement sans souffrance. Et parfois même de façon saisissante la douleur permet de lutter contre une souffrance de vie comme à travers les scarifications de nos adolescentes. David Le Breton éclaire les relations entre douleur et souffrance et montre que la souffrance, c’est-à-dire le ressenti subjectif de la douleur, est toujours pour l’individu une question de signification personnelle. Un chapitre sur l’accouchement montre combien la différence est grande entre certaines femmes qui le vivent comme une souffrance et d’autres qui le vivent comme un moment fort de leur existence auquel le terme de souffrance ne peut en aucun cas s’appliquer. S’appuyant sur des textes littéraires, philosophiques, historiques et anthropologiques, et sur un travail de terrain, David Le Breton, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg, nous fait entrer dans ce qu’il y a de plus complexe et de plus ambivalent en nous pour nous faire réfléchir sur les méandres les plus étranges et secrets de l’histoire de nos vies à travers ce parcours dans le continent de la douleur pour le meilleur et pour le pire. David Le Breton est également l’auteur de Anthropologie de la douleur (Métailié).

David Le Breton est membre de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 3