AISLF

Vient de paraître

La COVID-19 : un fait social total

Jacques Cherblanc, François-Olivier Dorais, Sabrina Tremblay et Catherine Tremblay (dir.)

Jacques Cherblanc, François-Olivier Dorais, Sabrina Tremblay et Catherine Tremblay (dir.)

Jacques Cherblanc, François-Olivier Dorais, Sabrina Tremblay et Catherine Tremblay (dir.), La COVID-19 : un fait social total. Perspectives historiques, politiques, sociales et humaines, Saguenay, GRIR, novembre 2020.

Ce livre numérique a pour objectif de contribuer à un éclairage interdisciplinaire de la pandémie actuelle, en mettant à profit l’expertise et les perspectives variées des chercheurs en sciences humaines et sociales. Nous souhaitons que leurs propos puissent contribuer à la réflexion sur les enjeux, les effets et les pistes d’action en lien avec la COVID-19, notamment au regard de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Ce livre se veut donc une première prise de parole formelle, dans le but de créer une dynamique de discussion interdisciplinaire sur la COVID-19. Sa mise en forme numérique, en libre accès, découle d’ailleurs de ce souhait d’en faciliter la diffusion et la consultation. Notre objectif est d’ouvrir par le fait même une agora dans laquelle chacun puisse contribuer et répondre aux propos des uns et des autres, dans une visée de compréhension et d’explication de cette pandémie. Comme ouverture de cette agora citoyenne, chaque auteur de cet ouvrage a donc eu « carte blanche » pour s’exprimer sur la pandémie, à partir de sa perspective propre, personnelle et disciplinaire. Nous nous sommes contentés d’offrir cet espace de parole, le plus librement possible, avec le souhait de permettre de préserver la spontanéité, l’originalité et l’actualité des propos avancés. Notre ligne éditoriale était simple : que chacun puisse dire ce qu’il a à dire. Il en a résulté le livre numérique que vous avez sous les yeux, constitué de diverses formes de contribution : des essais théoriques, d’autres basés sur des expériences pratiques, des résultats d’études de terrain – quantitatives ou qualitatives – ou encore des réflexions plus personnelles. Dans notre perspective humaine et sociale, nous avons constaté que ces écrits éclairaient différents « visages » de la crise. Cela nous est apparu fondamental et finalement au cœur de nos approches disciplinaires multiples : ne pas perdre de vue l’humain et son vécu ; toujours considérer chaque être humain comme un tout unique et inestimable. Or, c’est par le visage que l’humain se manifeste le plus directement, avec ce que cela entraîne d’émotions, de sensations et bien sûr de sens moral, notamment les devoirs et responsabilités que la considération du visage de l’autre fait nécessairement émerger (Levinas, 1991). Également, le fait de donner un visage à cette pandémie permettra peut-être de lui donner une forme, ce qu’elle n’a pas encore réellement jusqu’à présent.

Consulter l’ouvrage en ligne

Jacques Cherblanc est membre de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 1