AISLF

Livres parus en 2014

La mémoire sociétale et la démocratie

Gérard Namer

Gérard Namer, La mémoire sociétale et la démocratie, Éditions L’Harmattan, Coll. Logiques sociales, série Sociologie de la connaissance, 2014, 196 p. Texte posthume. Ouvrage élaboré, composé et préfacé par Francis Farrugia à partir de notes enregistrées.

La démocratie est en réel danger de disparition si elle se satisfait d’une adaptation aux urgences d’un présent économique des plus sombres, démantelé par une mondialisation en crise qui menace le destin des peuples. Si l’on veut échapper à de nouvelles dictatures qui s’annoncent, il est urgent d’activer la mémoire sociétale. Elle est la connaissance, fixée en la mémoire collective, du modèle de la bonne société, qui permet à la fois de juger et de jauger la société actuelle, avec une intensité violente de refus. Cette mémoire sociétale est toujours vivante. Elle perdure dans les écrits des penseurs du politique et du sociétal, analysés en cet ouvrage : Machiavel, Rousseau, Robespierre, Marx, Mannheim, Halbwachs. Qu’est-ce qui se joue dans la mondialisation actuelle, dans son occultation délibérée du passé ? La mémoire de groupe est un antidote à la mort programmée des consciences, comme en témoignait déjà en son temps la mémoire des déportés, ici reconvoquée.

Gérard Namer était membre de l’AISLF. Francis Farrugia est membre de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 4