AISLF

Livres parus en 2011

Laïcités sans frontières

Jean Baubérot et Micheline Milot

Jean Baubérot et Micheline Milot, Laïcités sans frontières, Paris, Seuil, Coll. La couleur des idées, 2011, 352 p.

Partout dans le monde, la sécularisation s’accélère, alors même que les identités religieuses s’affirment avec vitalité et, parfois, radicalité. Ce livre éclaire cette supposée contradiction en regard des attentes individuelles et sociales qui naissent du pluralisme actuel. Il montre les différents processus de laïcisation à l’œuvre. Dans bien des régions du globe, les États prennent des mesures constitutionnelles pour mettre fin au poids d’une religion officielle et permettre le pluralisme des convictions religieuses et philosophiques, ainsi que la liberté de conscience ; ils refusent les vetos religieux qui voudraient brider les libertés collectives et individuelles et favorisent divers accommodements. D’autres États s’efforcent d’entretenir de bonnes relations avec certaines religions, en leur accordant des avantages matériels et parfois des droits nouveaux. Chacune des six parties de cet ouvrage aborde un aspect particulier de la problématique de la laïcité. Les auteurs repèrent les ancrages historiques des principes de laïcité, en revisitant notamment la pensée de Locke. Dans la deuxième partie, ils abordent la laïcité comme concept comparatiste dont ils définissent six configurations possibles, s’éloignant ainsi d’une conception universelle de la laïcité. Dans la troisième partie, ils se penchent sur la question des manifestations publiques de l’appartenance religieuse, qui soulève des problèmes parfois nouveaux et parfois anciens mais effacés de la mémoire historique. La quatrième partie est consacrée à la clarification de deux notions souvent confondues, la laïcisation et la sécularisation, dont la différenciation permet de dépasser un certain nombre d’impasses théoriques actuelles. Le processus de laïcisation n’étant pas linéaire, les auteurs proposent, dans la cinquième partie, une périodisation selon trois seuils de son déploiement. La dernière partie coupe court à certaines idées reçues sur la France, figure idéalisée ou diabolisée de « la » laïcité.

Jean Baubérot et Micheline Milot sont membres de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 3