AISLF

Livres parus en 2010

Le tag en Corse

Pierre Bertoncini

Pierre Bertoncini, Le tag en Corse, Paris, l’Harmattan, Coll. Espaces discursifs, 2010, 320 p.

Le tag, à entendre comme l’expression graphique du mouvement hip-hop, est une catégorie de graffiti née à la fin des années 1960 dans la société new-yorkaise. Moyen d’expression privilégié d’acteurs de minorités ethniques, il se diffusa Outre-Atlantique avec succès durant les années 1980. La Corse est une île méditerranéenne sous administration française où la culture et la langue sont des étendards dont usent les partisans d’une reconnaissance du droit à l’autodétermination du peuple corse. Des acteurs de cette minorité, ethnique ou nationale selon les points de vue, utilisent massivement le bombage depuis le début des années 1970 pour exprimer chaque facette du conflit qui les oppose principalement à l’État. Vingt ans après son arrivée et sa diffusion massive en France, le tag est un type de graffiti quasiment inexistant en Corse. Cette particularité dans le paysage graffitique européen ne peut être réduite à une étude technologique.
Afin d’identifier les enjeux identitaires liés à la sélection du type de graffiti choisi, un important corpus a été interrogé au cours d’une enquête ethnologique de plusieurs années qui a couvert toute l’île. Elle permet de comprendre comment et pourquoi, aujourd’hui, le tag demeure une pratique clandestine en Corse

Pierre Bertoncini est Docteur en Anthropologie de l’Université de Corse. Par l’analyse de systèmes de signes d’appropriation du territoire, il étudie la dimension conflictuelle des discours portant sur l’authenticité et l’identité que tiennent, en s’appuyant sur un usage public du passé, les acteurs de la société corse contemporaine.

Pierre Bertoncini est membre de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF