AISLF

Événements AISLF en 2011

Le travail social à l’heure de la nouvelle gestion publique : cloisonnement des pratiques ou nouvelles opportunités ?

9 et 10 mai 2011, Sherbrooke, Qc, Canada

Le CR 34 co-organise un colloque international dans le cadre du Congrès de l’ACFAS. Les propositions de communication sont attendues pour le 30 janvier 2011.

Ce colloque sur
« Le travail social à l’heure de la nouvelle gestion publique : cloisonnement des pratiques ou nouvelles opportunités ? »
est organisé par :
- le comité de recherche 34 : Intervention et politiques sociales de l’AISLF
- le Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales (LAREPPS)

Date limite des propositions : 30 janvier 2011

La crise de l’État providence et la « gouverne » néolibérale marquent profondément les politiques sociales en Amérique du Nord comme en Europe. Dans une logique de nouvelle gestion publique (NGP), les décideurs politiques et administratifs sont invités à mettre l’accent sur les résultats en misant sur l’imputabilité des acteurs et sur la performance dans leur définition des politiques et des pratiques sociales, au motif que le modèle providentialiste ne favoriserait pas suffisamment la créativité, la concurrence et la flexibilité des services publics. Cette dynamique de fond s’opère à travers l’adoption de diverses mesures allant d’un partenariat plus serré avec le secteur marchand, aux coupures dans les programmes sociaux et l’utilisation instrumentale des associations... Mais ce processus n’est pas univoque et se cristallise de manière différenciée selon les réalités nationales, régionales et locales. Il peut même prendre des configurations organisationnelles et institutionnelles fort contrastées selon les secteurs d’intervention, en fonction des rapports développés par les acteurs sociaux concernés (intervenants, administrateurs personnel politique, communautés, etc.). Dans ce contexte de redéfinition des paramètres du développement social, comment le travail social peut-il continuer à s’exercer sans tourner le dos à ses valeurs fondamentales ? Quels sens donner à la participation, à la réciprocité, à l’accompagnement, au soutien, voire à l’intégration des populations vulnérables à l’aune d’une performance tendanciellement objectivée et quantifiable ? La NGP a-t-elle permis la mise en place de nouvelles formes d’intervention et de nouveaux rapports entre les divers producteurs de services (public, privé et associatif) ? Quel bilan dresser de ces innovations ? Sont-elles aussi performantes qu’elles prétendent l’être ? Voici quelques uns des thèmes qui seront abordés lors de ce colloque. L’objectif de ce colloque est donc de faire le point et de partager réflexions et expériences à partir du point de vue tant, d’acteurs des milieux de l’intervention, que de la recherche, en Europe comme en Amérique du Nord, sur les enjeux entourant l’application de la NGP en travail social, sur le plan des politiques, des pratiques, de la profession et de la recherche.

Nous vous invitons à envoyer un résumé de communication de 250 mots maximum, avant le 30 janvier 2011, au adresses : larepps@uqam.ca, celine.bellot@umontreal.ca, maryse.bresson@uvsq.fr.

Nous communiquerons avec les auteurs des propositions au cours du mois de février 2011.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF