AISLF

Colloques signalés

Les frontières du travail : déplacements, brouillages et recompositions

10-12 novembre 2021

Sous l’égide d’un Comité scientifique composé de représentant.e.s des principaux laboratoires et centres de recherche sur le travail, basés dans les pays francophones et au-delà, les Journées internationales de sociologie du travail (JIST) proposent tous les deux ans une manifestation scientifique d’envergure internationale, dont l’organisation est confiée à l’un des membres institutionnels.

Le monde du travail est traversé par de multiples frontières, formelles et informelles, visibles et invisibles, qui agissent comme autant de principes d’organisation et de lignes de fracture. Ces frontières font l’objet de régulations et de dérégulations successives, à l’échelle internationale, sociétale, organisationnelle. Elles sont également au cœur de politiques publiques, de négociations (inter-)professionnelles et de mobilisations collectives. Elles se recomposent au fil du temps, par des jeux de scissions et de fusions, dont les conséquences ne sont pas toujours aisées à saisir sur le vif.

Les 17es Journées internationales de sociologie du travail (JIST 2021) proposent d’explorer la thématique des « frontières », thème retenu pour ses qualités polysémiques, puisqu’il permet de réfléchir aux frontières dans le sens le plus matériel et institutionnalisé du terme (frontières entre pays, entre groupes professionnels, entre catégories de travailleurs et travailleuses – cadres / non cadres –, entre statuts d’emploi, entre travail rémunéré et travail gratuit, entre lieux de travail et autres lieux de vie, entre formation et emploi, etc.), tout en travaillant sur ses déclinaisons plus informelles ou symboliques (frontières entre travail d’organisation et d’« exécution », entre salarié·e·s stables et intérimaires, entre « jeunes » et « seniors », entre humains et machines, entre travail « féminin » et « masculin », entre élèves / étudiant·e·s alternant·e·s ou stagiaires et salarié·e·s, etc.).

Une première déclinaison de l’analyse des frontières du travail renvoie évidemment aux enjeux de la globalisation et du dépassement / recomposition des frontières nationales du marché du travail, qui ont longtemps servi de référence aux sociologues, y compris lors de travaux comparatifs sur les politiques d’emploi et expériences du travail.

Une seconde déclinaison de la thématique des JIST 2021 concerne les frontières entre les statuts d’emploi, qu’elles se manifestent sous des formes légales et réglementaires, ou sous des formes idéologiques et symboliques.

En troisième lieu, les JIST 2021 invitent à une réflexion autour du déplacement des frontières entre travail d’« exécution » et travail d’encadrement, l’un des piliers du modèle fordiste de la production économique, et qui cède actuellement la place à une organisation présentée comme moins hiérarchisée et plus fluide du monde du travail.

Enfin, les JIST 2021 souhaitent privilégier une réflexion sur les recompositions en cours autour des catégories et catégorisations de travailleurs et de travailleuses.

Le programme de toutes les activités sur les trois jours (ateliers, séances plénières et ciné-clubs) est disponible ici.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF