AISLF

Livres parus en 2013

Les salariés de l’incertitude. Solidarité, reconnaissance et équilibre de vie au travail

Marc Uhalde (dir.)

Marc Uhalde (dir.), Les salariés de l’incertitude. Solidarité, reconnaissance et équilibre de vie au travail, Toulouse, Octares éditions, 2013, 206 p.

Ils sont salariés du privé ou du public, employés, techniciens ou cadres, à l’hôpital, dans la conception électronique, le transport aérien, l’automobile ou la téléphonie. Tout les distingue en apparence, mais ils partagent une même expérience de travail : ils sont contraints de composer au quotidien avec des organisations du travail changeantes, des modes de reconnaissance instables et des dispositifs d’équilibre de vie très imparfaits. Comment ces salariés parviennent-ils à tenir dans des organisations où l’incertitude fait loi et bouleverse constamment les repères les plus élémentaires de leur engagement professionnel ? 

Ce livre s’intéresse à l’autre face des risques du travail contemporain en étudiant la manière dont les salariés parviennent à canaliser, à compenser et parfois même à déjouer des facteurs d’insécurité gestionnaire pour assurer la continuité de leur activité professionnelle. 

A partir d’enquêtes de terrain réalisées dans des secteurs d’activité très différents, il montre tout d’abord que nombre de salariés disposent de capacités de résistance à l’incertitude, même si celles-ci sont inégalement réparties dans le monde du travail et dépendent de conditions locales qui limitent leur généralisation. 

Les auteurs portent surtout leur attention sur les formes de résistance ordinaire à l’insécurité des organisations. Leurs enquêtes relèvent que les salariés recourent fréquemment à des « collectifs d’action » informels. La diversité parfois confuse de ces collectifs dévoile le fait majeur de la recherche : si les salariés recourent au collectif, c’est qu’ils y puisent des ressources essentielles de solidarité, de création de sens et d’autonomie au travail qui échappent au regard et à la volonté de contrôle du management. 

Résister à l’incohérence de la gestion devient aujourd’hui un acte d’affirmation de soi au travail, qui oppose le sens et l’efficacité du lien social à des modes de gestion de plus en plus illisibles et individualisants. 


Les contributeurs : Martine Buffier-Morel, Cécile Gayral, François Granier, Olivier Guillaume, Anne-Claude Hinault, Mokhtar Kaddouri, Jean-Luc Metzger, Pascal Thobois, Marc Uhalde.

Marc Uhalde, François Granier et Jean-Luc Metzger sot membres de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 4