AISLF

Événements AISLF en 2013

Les territoires vécus de l’intervention sociale

25 et 26 mars 2013, Versailles (France)

CR 34 Intervention et politiques sociales de l’AISLF collabore à l’organisation de ce colloque international. Les propositions de communication sont attendues pour le 8 octobre 2012.

Un colloque international sur "Les territoires vécus de l’intervention sociale.
Institutions, professionnels et usagers à l’épreuve de l’incertitude territoriale" aura lieu les 25 et 26 mars 2013 à Versailles (France)

Date limite du dépôt des propositions : 8 octobre 2012.

Ce colloque est organisé par le laboratoire Printemps à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (France), en collaboration avec l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française - CR 34 Intervention et politiques sociales et l’Association Française de Sociologie - RT6 Protection sociale, politiques sociales et Solidarités.

La question posée par ce colloque est celle des territoires vécus par les professionnels et les usagers de l’intervention sociale, dans le contexte de changements politiques et institutionnels observés sur tous les continents.
L’intervention sociale est entendue ici dans un sens large qui englobe les politiques, les institutions et les pratiques professionnelles ou bénévoles, en relation avec les usagers, afin de répondre aux « problèmes sociaux » tels que les identifie une société donnée. Quant au territoire, il doit être compris dans sa dimension géographique, spatiale, en tenant compte de la diversité de ses échelles et des cadres de vie, support des territoires vécus.
Le territoire s’est imposé comme un enjeu majeur des mutations de l’intervention sociale depuis plus de deux décennies, conformément au double objectif affiché des politiques de développer des réponses de proximité adaptées aux besoins des usagers et de réduire les poches de pauvreté concentrées sur certains espaces.
Dans les années 1980, un mouvement de décentralisation a organisé en Europe un transfert des compétences d’aide sociale aux collectivités territoriales. En parallèle, la politique de la ville, le développement social urbain ou rural ont poursuivi l’objectif de territorialisation de l’action publique. Débordé par les « nouveaux métiers de la ville », le champ professionnel du travail social a aussi été modifié en son coeur par l’entrée de la question territoriale dans les programmes de formation et les pratiques des professions « traditionnelles ». Dans Le travail social à l’épreuve du territoire, Jacques Ion s’interrogeait sur l’émergence d’un nouveau modèle d’intervention sociale, qu’il observait à travers la mise en place de dispositifs d’insertion ou d’éducation prioritaire, visant moins des populations cibles ou des individus isolés que des territoires (1990). Au Québec, ce nouveau contexte a favorisé l’extension des pratiques d’intervention collective dites de « développement local » caractérisées par la concertation et le partenariat, visant à mobiliser les acteurs locaux autour d’enjeux sur leur territoire. Cette évolution a posé des défis importants en termes d’ajustement entre les secteurs publics, marchand et tiers secteur et participe à redéfinir l’intervention de l’État en faveur d’une co-construction de ses politiques publiques.
Plus de vingt ans après, dans les années 2010, comment se présente pour l’intervention sociale, l’enjeu territorial ? Et puisque le territoire porte un double mouvement à la fois indissociable et contradictoire, entre globalisation et relocalisation, ne faudrait-il pas parler plutôt d’incertitude territoriale ? Pour répondre, ce colloque propose d’interroger les territoires vécus à la fois du point de vue des professionnels, des usagers et des systèmes d’acteurs locaux.

Lire l’appel à communication complet au format PDF


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF